Cet article a été publié le: 11/11/20 13:24 GMT

 Côte d’Ivoire-AIP/ La population de Dabou exhortée à la cohésion sociale

Dabou, 11 nov 2020 (AIP)- Le sous-préfet de Dabou, Soro Tiekpele Minata, a exhorté mardi 10 novembre 2020, les présidents de la jeunesse et les chefs des villages de la circonscription à la cohésion sociale, suite aux violences inter-ethniques entre autochtones Adjoukrou et allogènes Malinkés enregistrées autour de l’élection présidentielle du 31 octobre.

Au cours de la rencontre tenue à la sous-préfecture, Soro Minata a déploré ces récents événements sociopolitiques et les dommages occasionnés.

Elle a invité les leaders d’opinion présents à prôner l’apaisement et à désarmer les cœurs pour favoriser le vivre ensemble,  en vue d’une reprise efficiente des activités et du dialogue social.

« Vous vivez depuis longtemps en bonne intelligence avec vos frères Malinkés. Cette hospitalité légendaire ne saurait disparaître », a t-elle lancé.

Soutenant les dispositions sécuritaires prises par les villageois, le sous-préfet de Dabou a cependant plaidé pour la liberté de circuler et de faire le commerce. Elle a par ailleurs demandé aux participants de faire confiance aux forces de l’ordre dont la mission première est d’assurer la sécurité de tous.

Dans cet élan, elle s’est proposée d’entamer très bientôt avec l’accord des populations des villages, une tournée de sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale.

Une rencontre avec le préfet de région des Grands ponts aura lieu jeudi à la mairie de Dabou, a-t-elle indiqué, invitant les populations à y participer.

(AIP)

bec/eaa/tad/cmas