Cet article a été publié le: 27/11/20 15:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La population de Kouassi N’Dawa invitée à dénoncer les cas de violences à l’égard des femmes

Bondoukou, 27 nov 2020 (AIP) –  La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) a invité la population de Kouassi N’Dawa, à 14 km de Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo) à dénoncer les cas de violences à l’égard des femmes et des enfants, lors d’une séance de sensibilisation, vendredi 27 novembre 2020, en présence de la chefferie traditionnelle locale.

Cette séance de sensibilisation, en collaboration avec la direction du complexe socio-éducatif de Bondoukou fait suite à la célébration de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, instituée par l’Organisation des Nations-Unies (Onu) et célébrée chaque 25 novembre.

Elle a permis au président de la commission régionale des droits de l’Homme, Kossonou Richard d’exhorter les guides coutumiers à éviter les arrangements à l’amiable en cas de viol ou de maltraitance d’enfants, récurrent dans  la région.

« Nous demandons à la population de dénoncer tous les cas de viol sans camouflage car la répression constante va obliger les auteurs à arrêter ces pratiques qui ne font pas honneur à la région », a-t-il fait savoir. Il a profité pour rappeler  que des sanctions sont prévues par la loi en cas de violences sur les femmes et les enfants.

La commission régionale du CNDHCI avait sensibilisé, mercredi, des membres d’associations féminines de Bondoukou  aux droits de la femme, lors de la célébration de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

(AIP)

zaar/ask