Cet article a été publié le: 24/03/21 15:43 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La quatrième édition du concours national d’orthographe lancée

Abidjan, 24 mars 2021 (AIP) – La directrice du concours national d’orthographe dénommée Médaille d’orthographe, Koné Massita, a procédé mercredi 24 mars 2021 à Abidjan, au lancement de la quatrième édition de cette compétition qui s’étendra sur toute l’étendue du territoire national.

La finale, prévue en mai, sera l’aboutissement de la sélection de 112 élèves qui seront mis en compétition afin d’en ressortir les huit lauréats pour les niveaux retenus à savoir le CM 2, la Sixième, la Cinquième, la Quatrième, la Troisième, la Seconde, la Première et la Terminale.

« Dans un contexte où les abréviations et l’accès aux réseaux sociaux ont pris une grande place dans le quotidien, le constat est clair: nos enfants font fi de l’orthographe. Ce concours se justifie donc par le fort constat d’un mauvais usage de l’orthographe dans notre pays et plus particulièrement dans le système éducatif », a indiqué Mme Koné, au cours de la cérémonie de lancement organisée à l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

Selon elle, ce concours s’est proposé de venir en appui au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle dans l’amélioration de l’usage de l’orthographe, tout en prônant l’excellence et en créant un cadre pour le mérite.

« Il s’agit de réconcilier les élèves avec le bon usage de l’orthographe, leur inculquer le goût de la lecture et de l’écriture, susciter l’excellence et aboutir à une école plus compétitive ainsi que créer un cadre d’échanges élèves-enseignants sur les techniques d’usage de l’Orthographe. La quatrième édition parrainée à l’instar des précédentes éditions par le ministre Kandia Camara, a pour objectif d’œuvrer ensemble pour une école résiliente et compétitive » en améliorant l’usage de l’orthographe », a-t-elle insisté.

La sous-directrice marketing et communication de l’AIP, Mireille Kouamé, a exprimé la gratitude de la directrice centrale à la direction de Médaille d’orthographe pour l’attribution de son nom à l’un des prix nationaux. « Elle me charge de vous dire que c’est un honneur pour elle de recevoir une telle marque de considération. Elle vous vous encourage à amener les élèves à bien écrire en français grâce à ce type de compétition », a-t-elle ajouté.

Au nom du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kouakou Nestor a de même encouragé cette « noble » initiative avant de rassurer de l’appui et du soutien de sa hiérarchie.

Médaille d’orthographe a été initiée en 2013. Le lancement de la 3ème édition s’est tenu le 24 janvier 2015 à Adiaké. La finale nationale s’est déroulée au Lycée Houphouët Mamie Faitai de Bingerville, en présence de la ministre Kandia Camara. Les huit prix nationaux portent les noms de personnalités à savoir Dominique Ouattara, Barry Sana Oumou, Traoré Salif, Jeanne Sissoko, Jean-Louis Moulot, Zeynab Diallo et Assalé Tiémoko.

(AIP)

ena/cmas