Cet article a été publié le: 26/11/20 11:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La Radio MEDIA + CI lance une campagne de lutte contre la COVID-19 dans le Gbêkê et le Hambol

Bouaké, 26 nov 2020 (AIP)- La Radio MEDIA + CI a procédé mercredi 25 novembre 2020 au lancement officiel d’une campagne de lutte contre la maladie à coronavirus (COVID-19) s’inscrivant dans le cadre du projet LIANE 2 financé par l’Union européenne.

Cette campagne, qui a pour thème « Toi et Moi contre le coronavirus », va se dérouler sur une période de trois mois (25 novembre-25 février) dans les régions de Gbêkê et du Hambol précisément dans les départements de Bouaké, Béoumi, Katiola et Niankara.

L’objectif poursuivi par les promoteurs de cette initiative est non seulement d’informer et de sensibiliser les populations sur cette maladie, notamment, ses symptômes et ses manifestations, mais aussi et surtout sur les mesures de prévention pour ne pas en être contaminée.

Le ton de cette campagne a, d’ailleurs, été donnée au cours de cette cérémonie de lancement avec la conférence inaugurale prononcée par le médecin-chef du centre de santé urbain (CSU) du quartier Broukro, Dr. Doua Jacques. Dans son intervention, ce dernier a mis en exergue les symptômes de la COVID-19 et surtout les mesures de prévention appelées mesures barrières.

Ces mesures barrières concernent, entre autres, la distanciation sociale, le lavage régulier et correct des mains à l’eau et au savon ou l’affliction des mains par une solution hydroalcoolique, le port correct du masque, le refus de se serrer les mains ou de faire des accolades et le toussotement ou l’éternument dans le pli du coude. « Le respect scrupuleux de ces mesures simples et faciles peut nous éviter de contracter la maladie et contaminer les autres », a fait savoir le praticien de santé.

La directrice régionale de la santé, Dr. Fatoumata Bamba, présente à cette cérémonie de lancement, a salué cette initiative de la Radio MEDIA + CI, qui, à l’en croire, vient rappeler à la conscience de tous que la maladie à coronavirus sévit encore dans notre pays ainsi qu’à Bouaké et qu’il convient donc de ne pas baisser la garde.

Au nom des transporteurs des régions de Gbêkê et du Hambol, qui constituent l’une des principales cibles de cette campagne de sensibilisation avec les commerçants, le responsable local du haut conseil du patronat des entreprises de transport routier, Koné Yacouba, s’est réjoui de cette initiative qui « va contribuer à réveiller les populations et notamment les voyageurs qui ne respectent pratiquement plus les mesures barrières » contre la pandémie de la COVID-19.

Le premier cas de coronavirus a été notifié à Bouaké en mars 2019. Le nombre de cas notifié à ce jour est de 213 dont trois décès, indique-t-on de source hospitalière.

(AIP)

rkk