Cet article a été publié le: 28/07/21 14:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La région des Grands ponts se dote d’un comité de lutte contre le VIH/Sida

Dabou, 28 juil 2021 (AIP)- La région des Grands ponts s’est doté d’un comité régional de lutte contre le virus d’immuno déficience acquise (VIH), dont l’installation a eu lieu,mardi 27 juillet 2021, à Dabou.

Présidé par le préfet de région, ce comité est composé d’élus, de directeurs régionaux, de cadres supérieurs de santé, de commandants de forces de sécurité, d’agents des médias, de religieux, d’organisations féminines, d’associations de jeunesse, d’organisations non gouvernementales locales et est chargé du suivi de l’orientation stratégique et la coordination de l’ensemble des activités multisectorielles, communautaires et associatives en matière de lutte contre le VIH/Sida dans la région des Grands Ponts.

Pour le directeur régional de la santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Bogui Henry, l’enjeu majeur de l’installation de ce comité est le renforcement de la coordination des interventions pour lutter efficacement contre cette maladie en vue de l’amélioration des indicateurs de notre pays largement en deçà des attentes de la communauté internationale.

« Le comité régional est habilité à prendre toutes les décisions relatives à la conduite des activités de lutte notamment la préparation du plan d’action régional à partir des plans d’action départementaux, la mise œuvre et le suivi évaluation de ce plan, la supervision des activités des comités départementaux, la recherche et la mobilisation des fonds nécessaires” a indiqué Dr Bogui.

Dans le cadre d’une approche participative, le comité compte impliquer certains acteurs clés de la population, tels que les travailleurs du sexe, les transporteurs, les hommes en uniformes, les usagers de la drogue, les adolescents, les jeunes filles, les femmes enceintes.  Pour ce faire, chaque membre du comité a reçu un arrêté préfectoral qui le met en mission auprès de cette population.

En Côte d’Ivoire, le taux de prévalence du Sida est de 2,7% dont 84% sont sous traitement anti rétroviraux et 77 % ont éliminé leur charge virale contre 90% recommandé par l’organisation mondiale de la santé.

(AIP)

ecb/krk/fmo