Cet article a été publié le: 2/10/22 22:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La salle de kinésithérapie de la pouponnière de Bouaké ouvre officiellement ses portes

Bouaké, 02 oct 2022 (AIP)- La salle de kinésithérapie de la pouponnière de Bouaké, a ouvert officiellement ses portes samedi 1er octobre 2022 en présence de la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, Nassénéba Touré, et de son collègue des transports, Amadou Koné.

Construite sur fonds propres en 2020 grâce au prix d’excellence du meilleur établissement de protection et de remplacement obtenu en août 2019, cette salle a été équipée en matériels de kinésithérapie et d’orthopédie par l’ONG espagnole Initiative pro Infancia (IPI) pour un montant estimé à 5 millions FCFA.

La directrice de ce centre d’accueil des enfants vulnérables et abandonnés ouvert en 1974, Hermance Appia, a, au nom de tout le personnel, exprimé sa profonde gratitude aux dirigeants de cette organisation non gouvernementale pour son acte qui va permettre, selon elle, de répondre aux problèmes psychomoteurs des poupons (enfants de la pouponnière), mais aussi de toute la ville de Bouaké en situation de handicap.

Mme Appia a également adressé ses vifs remerciements à la ministre Nassénéba Touré pour son oreille attentive à la cause des pensionnaires de la pouponnière de Bouaké. Les remerciements de la première responsable de cette structure spécialisée sont allés également au ministre des transports, Amadou Koné, pour sa constante sollicitude à l’endroit de la pouponnière. Ce dernier a encore fait parler son cœur en faisant don d’un car et la somme de 2 millions FCFA destinés à assurer le carburant pour permettre à ce véhicule de se déplacer.

La première responsable du département ministériel en charge de la femme, de la famille et de l’enfant a, à son tour, félicité et remercié tous ceux qui ont œuvré à l’acquisition de cette nouvelle infrastructure, notamment, l’ONG espagnole IPI.  Elle a salué et félicité l’ensemble des personnels pour le travail remarquable qu’ils accomplissent quotidiennement et pour leur dévouement à la cause de ces enfants vulnérables.

Nassénéba Touré n’a pas manqué non plus d’adresser ses remerciements à son collègue des transports et député de Bouaké, Amadou Koné, pour tout qu’il fait pour apporter le sourire et assurer le bien-être des occupants de cet établissement de protection et de remplacement (EPR).

En marge de cette cérémonie, ont été distinguées les substituts parentaux dont la plupart totalisent plus d’une vingtaine d’année de présence dans cette institution spécialisée de prise en charge holistique des enfants vulnérables et abandonnés.

(AIP)

rkk