Cet article a été publié le: 18/07/21 15:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile se forme au suivi citoyen de la gestion des finances publiques

Yamoussoukro, 18 juil 2021 (AIP) – Une vingtaine de leaders d’organisations de la société civile en activité à Yamoussoukro ont bénéficié d’un renforcement de capacités en matière de contrôle de la procédure budgétaire à l’initiative de l’APDH (action pour la protection des droits de l’Homme).

La rencontre qui a pris fin vendredi 16 juillet 2021 s’inscrit dans le cadre du projet “finances publiques, notre affaire à tous” soutenu financièrement par l’UE et la fondation Konrad-Adenauer.

Il  vise à donner aux organisations de la société civile la bonne compréhension de leur rôle et leur « faire connaître les procédures budgétaires afin de mieux porter un regard critique sur la gestion et le contrôle des finances publiques », a expliqué le vice-président de l’APDH, Olligbo Romaric.

« Les citoyens sont d’abord contribuables et usagers des services publics. Il est donc normal qu’ils sachent où va leur argent et comment l’impôt qu’ils paient est utilisé », a-t-il justifié.

En apportant cette formation aux leaders de la société civile, les initiateurs entendent par ailleurs susciter et intensifier le suivi citoyen qui commande que les populations aient un regard sur l’exécution de tous les projets qui ont cours dans leur localité.

Ils doivent s’assurer que ce qui est censé être fait pour eux épouse réellement leurs besoins et est fait dans les règles de l’art.

« Nous avons maintenant un plus qui va faciliter notre action dans la société. Nous savons désormais que la loi nous protège dans l’exercice du suivi citoyen et nous avons l’ambition de l’exercer dans l’intérêt de tous », a noté la vice -président de  l’Ong O3DAF(organisation pour la défense, les droits, le développement et l’autonomisation de la femmes), Cissé léilat.

“Finances publiques, notre affaire à tous” qui est exécuté dans 14 localités de la Côte d’Ivoire est l’occasion de former les bénéficiaires sur plusieurs modules comme les finances publiques locales, la politique publique et finance publique et les mécanismes de collecte de l’information en matière de finances publiques et de contrôle citoyen, indique-t-on.

(AIP)

gso/kam