Cet article a été publié le: 2/08/21 21:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La zone de San Pedro érigée en district ordinaire de l’EMUCI

San Pedro, 02 août 2021 (AIP)-Le président de la conférence de l’Eglise méthodiste unie Côte d’Ivoire (EMUCI), Son Eminence Bishop Benjamin Boni, a procédé dimanche 1er août 2021, à San Pedro, à l’installation officielle du nouveau district ordinaire de plein exercice de sa confession, en vue de rapprocher ses instances administratives des fidèles.

District missionnaire depuis janvier 2005, cette circonscription qui couvre la région de Gboklè, les départements de San Pedro, Tabou et Méagui, avait été érigée en district ordinaire à la conférence annuelle de l’EMUCI du 26 au 29 août 2020, à Abidjan.

Placé sous la responsabilité administrative et pastorale du surintendant (pasteur chef de circonscription), Bogro Douzou Isaac, assisté de six pasteurs en charge des églises locales et des responsables laïcs des différentes structures, ce nouveau district ordinaire est subdivisé en six circuits (subdivisions administratives) avec 35 communautés établies et plusieurs champs de mission.

L’histoire de l’église méthodiste dans le Bas-Sassandra a commencé en décembre 1967 avec une petite communauté de croyants composée des travailleurs des entreprises de la place. De 20 fidèles en 1970, l’église s’est progressivement implantée grâce au travail missionnaire des pasteurs et des dirigeants laïcs pour atteindre un effectif d’environ 6 000 fidèles en 2021.

Le surintendant du district, le Très Révérend Pasteur Bogro Douzou Isaac, a souligné qu’au plan social, sa confession a contribué dans certains milieux au changement de mentalités pour une minimisation des dépenses au niveau des funérailles. Elle poursuit un travail de fourmi non visible, mais qui contribue progressivement au changement de mentalité et à la cohésion sociale.

De plus, elle contribue à l’éducation par l’ouverture d’écoles primaires (24 classes) dans la commune de San Pedro et à Monogaga. L’école méthodiste de Monogaga est le seul établissement de la zone qui sert également les villages de Doulayeko, Madé et Konouko. La seule école primaire publique de Madé est fermée depuis près de 30 ans à cause du mauvais état de la route.

Le Bishop Bishop Benjamin Boni a félicité ses collaborateurs et les fidèles pour le travail abattu en 50 ans. Il les a exhortés à poursuivre l’œuvre dans l’amour et l’humilité avec une obéissance stricte à la parole de Dieu.
(AIP)
nbf/fmo