Cet article a été publié le: 13/06/21 19:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La 11ème édition du Djaka festival de Divo lancée

Divo, 13 juin 2021 (AIP) – La 11ème édition du festival des arts et de la culture dida-godié de la région du Lôh-Djiboua, dénommé “Djaka Festival”, a été lancée samedi 12 juin 2021 dans le village de Briboré, dans la commune de Divo, en présence des autorités administratives et traditionnelles.

L’édition 2021 va se dérouler à Divo, du 10 au 15 août 2021, et sera consacrée au pagne traditionnel tissé à base de raffia, une spécialité des Dida-Godié. Les différents pagnes et objets créés dans la région et les fibres de raffia feront l’objet d’expositions et d’explications.

L’année dernière, la plante de paix ‘’Bhobla’’ était à l’honneur, signale-t-on.

Le Commissaire général de Djaka festival, Drama Alexandre

Le thème de la 11ème édition est ‘’Lobé’’vqui sigbifie en langue Dida “le travail”. « A travers ce thème, nous appelons la population au travail, nous appelons nos parents, la jeunesse et les femmes au travail, parce que seul le travail peut nous permettre de développer notre région, nos communes et nos villages », a déclaré le Commissaire général et initiateur du Djaka festival, Drama Alexandre.

Au programme de ces festivités, il y aura des conférences, des panels portant sur le thème du travail et des rencontres d’informations sur les possibilités d’emplois et de financements de projets. Il y aura également des danses traditionnelles du terroir dida-godié et d’autres régions du pays.

Le conseil régional, la mairie de Divo et la direction régionale de la Culture, de l’Industrie des arts et du spectacle ont rassuré les organisateurs sur leur soutien pou la réussite de cette édition 2021 du festival, invitant les populations à y adhérer massivement.

Créé en 2006, Djaka festival représente des moments de réjouissance et de célébration de la culture dida-godié, en même temps qu’il permet de faire la promotion et la découverte des richesses socioculturelles de la région du Lôh-Djiboua. Selon son promoteur, ce festival est reconnu comme le troisième événement le plus important de Côte d’Ivoire.

(AIP)

jmk/kp