Cet article a été publié le: 4/12/20 7:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’aéroport international d’Odienné doté d’un Comité local de sûreté (CLS)

Odienné, 04 déc 2020 (AIP)- L’aéroport d’Odienné est désormais doté d’un Comité local de sureté (CLS), conformément aux exigences, notamment de sécurité, qu’impose son nouveau rang de plateforme internationale, ainsi qu’aux objectifs de développement qui sous-tendent la décision du gouvernement d’attribuer ce statut.

Le gouvernement, marquant son ambition de travailler à conférer  à l’aéroport d’Odienné une envergure et une importance plus grande, l’a baptisé depuis un peu plus d’un mois et demi, “Aéroport international Lamine Diabaté », du nom d’un grand commis de l’Etat originaire de la région.

La Société d’exploitation et de développement aéroportuaire (SODEXAM), a procédé, jeudi 3 décembre 2020, à l’installation officielle, du comité de sureté local.

« Dès lors que vous êtes un aéroport international vous devez respecter certaines normes.  La mise en place du comité local de sureté est le point de départ du respect de ces normes », a expliqué lors de la cérémonie solennelle d’installation la représentante du directeur général de la Sodexam, Irène Séka.

Cela marque également, à l’en croire, le point de départ, de l’important programme de développement de l’aéroport d’Odienné que va conduire le gouvernement pour le mettre aux normes techniques internationales.

L’’installation du comité local de sûreté de l’aéroport international Lamine Diabaté d’Odienné intervient après celle des aéroports de Bouaké, de San-pédro et  de Man, dernièrement . Odienné boucle ainsi le processus de renforcement de la sureté des aéroports de l’intérieur du pays, conformément au programme national de sûreté de l’aviation civile.

La cérémonie d’installation a été marquée par la remise du programme de sureté de l’aéroport international d’Odienné, constituant le bréviaire qui va guider l’action des membres du CLS. Ceux-ci ont notamment la tâche, désormais, de mettre en œuvre des mesures contenues dans le programme de sureté et celles exceptionnelles qui pourraient intervenir. Ils doivent également identifier les menaces à la sureté sur l’ensemble de la plateforme aéroportuaire et proposer des solutions.

Le CLS est composé de 12 membres et est dirigé par le commandant de l’aéroport. Il a aussi pour tâche de guider la prise de décision et a son mot à dire dans la conduite des travaux, entre autres, d’extension de l’aéroport. Le comité organise, à travers une commission d’analyse et d’attribution de laissez-passer, également l’accès des hommes et des engins, aux différents compartiments de l’aéroport.

(AIP)

kg/tm