Cet article a été publié le: 12/07/21 13:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’AFOR renforce les capacités de journalistes sur la sécurisation foncière à Yamoussoukro

Yamoussoukro, 12 juil 2021 (AIP)- L’Agence foncière rurale (AFOR) renforce les capacités de 30 professionnels des médias nationaux sur les opérations de sécurisation foncière, au cours d’un atelier de deux jours qui a débuté ce lundi 12 juillet 2021, à Yamoussoukro, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’amélioration et de mise en œuvre de la politique foncière rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR).

Le PAMOFOR, d’une durée de cinq ans, a été lancé le 17 juillet 2018 au plan national et permettra, outre la délivrance de 54. 000 certificats fonciers, la délimitation de plus de 200 territoires de villages. Il intervient dans 53 sous-préfectures réparties dans 19 départements de six régions à savoir le Bafing, la Mé, l’Agnéby-Tiassa, l’Indénié-Djuablin, le N’Zi et le Sud-Comoé. Le projet est mis en œuvre par le ministère d’Etat, ministère de l’Agriculture et du Développement rural, à travers l’AFOR.

La présente formation a pour but de permettre aux participants d’avoir une bonne connaissance de la loi relative au domaine foncier rural, de ses décrets d’application et des différentes procédures de sécurisation du foncier rural, de bien connaître leurs rôles respectifs dans la mise en œuvre des procédures de sécurisation foncière rurale, notamment dans le déroulement de l’approche 4 en 1.

L’AFOR entend aussi permettre aux acteurs d’avoir une bonne connaissance du PAMOFOR et de la méthodologie des opérations intégrées de sécurisation foncière rurale afin de jouer efficacement leur rôle dans la mise en œuvre des procédures et enfin de permettre à tous les acteurs formés notamment ceux de la presse d’être des relais efficaces d’information et de sensibilisation sur les activités du PAMOFOR.

Au sortir de cette formation, a  souligné l’ingénieur en agronomie, N’Guessan Kouamé, par ailleurs l’un des formateurs, ces professionnels des médias pourront ainsi d’une part, contribuer à l’information et à la sensibilisation de proximité des populations en vue de susciter leur adhésion aux opérations du PAMOFOR et d’autre part, assurer le relais des actions de l’AFOR dans les zones concernées par ledit projet.

Cette initiative de l’AFOR est à l’actif de 353 agents de l’administration, des opérateurs fonciers, et des médias. Elle s’inscrit le cadre de la mise en œuvre de la convention signée entre la Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale, en vue de l’amélioration significative de la sécurisation des terres du domaine foncier rural à travers le PAMOFOR financé par la Banque mondiale à hauteur des 5 millions de dollars US dans six régions administratives du pays.

Quant à l’AFOR, créée le 03 août 2016, elle a pour mission de mettre en œuvre la loi n°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural. Entre autres prérogatives, elle est particulièrement chargée d’exécuter les actions de sécurisation du foncier rural, de conseiller les pouvoirs publics sur toutes les questions liées à la gestion du domaine foncier rural, de mener des actions d’information et de sensibilisation des populations, de former les acteurs de la mise en œuvre de la loi de 1998 relative au domaine foncier rural, de mettre en place le dispositif opérationnel d’application de la loi

(AIP).

gso/gba/fmo