Cet article a été publié le: 1/07/21 15:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Lancement du projet Echo pour la prise en charge efficiente des personnes vivant avec le VIH-Sida

Abidjan, 1er juil 2021 (AIP)- L’ONG Population services international Côte d’Ivoire (PSI/CI) en partenariat avec le Comité sectoriel de lutte contre le Sida (CSLS) a procédé mercredi 30 juin 2021 au lancement du projet Echo (Extension for Community Healthcare Outcomes) au ministère de la Défense dans le cadre du renforcement des capacités des ressources humaines pour une prise en charge adéquate des personnes vivant avec le VIH-Sida.

Selon la représentante résidente du PSI/CI, Mme Marie Fedra Baptiste, le projet offre une opportunité de formation à distance et un mentorat supplémentaire pour le renforcement des connaissances et des aptitudes des prestataires (médecins et non médecins) avec pour effet de fournir des services de qualité (Traitement ARV et maintien dans les soins) aux personnes vivant avec le VIH/Sida.

Construite sur un modèle de promotion des meilleures pratiques et un apprentissage basé sur l’étude de cas, l’initiative a pour but le développement de l’expertise locale par le renforcement des interactions entre les prestataires les moins expérimentés et des experts dans une relation de mentorat.

Le directeur du Service de Santé et de l’Action Sociale des Armées, Messou Kouamé Noël s’est réjoui du lancement du projet qui selon lui est une véritable avancée.

Il a rassuré que les services de l’armée vont entièrement s’approprier ce projet.

Les participants ont eu droit à une séance de démonstration d’une session Echo, un enseignement à distance par visioconférence élaborée par l’Université de New Mexico aux Etats-Unis.

Une présentation a été faite un expert sur les connaissances actuelles du VIH en lien avec le consensus mondial (ONUSIDA) axé sur la connaissance du statut pour 95% des personnes vivant avec le VIH, la mise sous traitement de 95% des malades identifiées et la suppression virale chez 95% sous traitement.

Présent depuis 1991 en Côte d’Ivoire, PSI intervient dans le VIH/SIDA, l’eau et assainissement et la santé reproductive.

L’ONG bénéficie, depuis le 29 septembre 2015 d’un financement du DoD (Département de la Défense du Gouvernement Américain) pour mettre en œuvre des activités de lutte contre le VIH/sida au sein des militaires et des gendarmes.

L’objectif du projet est d’accroitre la capacité du système de santé militaire ivoirien afin d’adresser la question de l’épidémie du VIH en direction des militaires/gendarmes et de leurs familles.

(AIP)

Bsp/ask