Cet article a été publié le: 30/06/22 13:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement d’un forum consacré à la promotion des investissements de la diaspora

Abidjan, 30 juin 2022 (AIP)- Les travaux de la première édition du Salon de la Diaspora africaine (SADIAAF) ont démarré, mercredi 29 juin 2022, à l’Espace CRRAE UMOA, à Abidjan Plateau, pour la promotion des investissements de la diaspora sous le thème « L’Afrique face à l’économie numérique ».

La directrice de la coopération économique, commerciale, touristique et scientifique de la direction de la diplomatie économique, Sankanoko Minata, représentait le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara.

Minata Sankanoko a salué le rôle « indéniable » de la diaspora, « acteur incontournable » du développement du pays, soulignant que le président de la république, Alassane Ouattara, conscient de leur importance, a institué une Direction générale de la diaspora, et leur ouvre les portes des instances internationales, régionales, sous-régionales et nationales.

Pendant trois jours, les participants exploreront les enjeux du nouvel environnement économique mondial, les opportunités qu’offrent les réformes entreprises en Côte d’Ivoire pour de fructueux retours sur investissement.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Ketani, a animé un panel sur « L’Afrique face à l’économie numérique : cas du Royaume du Maroc » et le directeur des systèmes informatiques, représentant le ministre de la Communication et de l’économie numérique questionné « Les perspectives économiques et financières de la Côte d’Ivoire face à l’évolution de la Finance à l’ère du numérique ».

Organisé par l’agence Mango, « la mission du SADIAAF s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de l’heure des gouvernants africains à savoir la mutualisation des énergies économiques intra-africaines afin de créer un cadre attractif d’investissement à la Diaspora africaine qui représente un fort potentiel », selon la commissaire générale du forum, Jocelyne Lorng Mango.

Une douzaine de panels sur le « Blockchain et la Cryptomonnaie », la « Digitalisation des services », « L’utilité de la technologie Blockchain », « L’accès à la Finance numérique », l« L’immuabilité des registres cadastraux, la sécurisation et la fiabilité des documents administratifs, la traçabilité des produits agricoles », les « Technologies numériques innovantes », « L’Epargne financière, la monnaie numérique et l’investissement en Bourse », « La Finance à l’ère du Numérique », « La convergence entre technologies numériques et technologies de l’énergie », « La finance et l’assurance », sont au programme des activités qui s’achèvent vendredi 1er juillet.

Le ministre en charges des affaires économiques du Nigéria, Gana Mohamed, le chef de la mission diplomatique chargé d’Affaires à l’Ambassade du Mali, Nouhoum Mahamane Haidara, la conseillère chargée des questions économiques de l’ambassade Guinée, Makale Bilivogui, le Consult du Congo, la conseillère économique de l’ambassadrice du Cameroun et l’ambassadeur d’Israël, ont pris part au lancement de cette première édition du SADIAAF.

(AIP)

aaa/ask