Cet article a été publié le: 3/05/21 7:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’ancien pont Yaka à Tabou devenu un lieu touristique

Tabou, 03 mai 2021  (AIP)- L’ancien pont Yaka, construit à l’époque coloniale et recouvert de planches, est devenu depuis quelques temps pour les populations étrangères ou surtout pour celles qui arrivent pour la première fois dans le département de Tabou, a constaté sur place, l’AIP.

“Depuis longtemps, j’entends parler de ce pont, souvent par des amis qui sont de cette région, souvent par des gens qui habitent Tabou ou même des personnes qui l’ont déjà simplement vu. Tous l’ont décrit comme le pont le plus dangereux de la région”, a fait savoir un visiteur venu d’Abidjan, Konan Kouamé, dimanche 02 mai à l’AIP.

Habitant la ville de Bouaflé, Koné Abdoulaye a expliqué qu’il a déjà entendu parler de ce pont sur Radio Côte d’ivoire. A l’époque où les correspondants de l’AIP intervenaient sur la radio.

“Je profite d’un bref séjour à Tabou pour venir voir et toucher ce célèbre pont qui, pour moi, peut être transformé en un site touristique et faire gagner de l’argent à l’État”, a estimé M. Koné.

Les travaux  de construction du nouveau pont Yaka, long de plus de 70 mètres, débutés en janvier 2017 ont pris fin en juin 2019. Depuis cette date, l’ancien pont, en état de délabrement avancé, a été abandonné.

Le pont Yaka relie le chef-lieu de département, Tabou au reste du département,  et à la frontière ivoiro-libérienne située à une vingtaine de kilomètres.

(AIP)

bb/bsb/fmo