Cet article a été publié le: 18/01/22 19:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’annexe fiscale 2022 confirme la volonté de l’Etat à soutenir les entreprises

Abidjan, 18 jan (AIP)– L’annexe fiscale 2022, en vigueur depuis le 4 janvier, institue des mesures de soutien aux entreprises en vue de leur développement, a indiqué mardi 18 janvier, le chef de service des réformes fiscales de la direction générale des impôts, Béné Kobenan Elvis.

Il s’exprimait lors de la conférence de presse hebdomadaire “Tout savoir sur”, initiée par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).

“Chaque année dans l’annexe fiscale, il y a une série de mesures qui concernent le soutien aux entreprises ou aux activités économiques”, a rappelé M. Béné.

Ces mesures font dans le sens de l’exonération, de l’octroi de crédit d’impôts entres autres. En outre, même si l’annexe fiscale n’apporte pas d’exonérations à toutes les entreprises, chaque année, les entreprises d’un secteur d’activité déterminé bénéficient d’exonérations en fonction de leurs activités.

De plus, l’annexe fiscale vise un appui à l’économie nationale et à l’emploi des jeunes. Elle prévoit le renforcement des mesures de création d’emploi à travers l’aménagement des dispositions du code général des impôts relatives à la formation, à l’apprentissage et à l’emploi.

L’annexe fiscale 2022 a été élaborée dans la dynamique de la croissance économique mondiale qui devrait se raffermir pour atteindre un taux de 4,9%.

L’objectif du gouvernement est de consolider la réduction du taux de pauvreté à travers notamment la politique de l’emploi et le doublement du PIB par habitant à l’horizon 2030.

(AIP)

tad/cmas