Cet article a été publié le: 8/09/21 14:46 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’apiculture, une solution à l’insertion socio-économique des jeunes (Apiculteur-formateur)

Dimbokro, 08 sept 2021 (AIP) – L’apiculteur-formateur, Djè Kouadio Thomas, a estimé que l’apiculture peut constituer une solution à l’insertion des jeunes dans le tissu socio-économique de la région, les exhortant à s’intéresser à cette activité  d’élevage des abeilles.

Lors d’une conférence qu’il a animait sur « le rôle de l’apiculture dans la lutte contre le changement climatique et mesure alternative à l’insertion des jeunes », dimanche 4 septembre 2021, à la faveur des journées socioculturelles initiées par les populations de Koguinan, un village de la sous-préfecture de Dimbokro, M. Djè a affirmé que l’apiculture nourrit son homme et est plus rentable que beaucoup d’activités agricoles pratiquées dans le pays.

Jugeant de moins contraignante cette activité, il a estimé à 1,5 million FCFA, le coût d’un projet d’apiculture de 10 ruches. Il a fait remarquer qu’une ruche produit en moyenne 25 litres de miel par an et d’autres produits comme la cire qui représente 30% de la récolte. « La durée de vie des ruches est 10 à 15 ans nous évaluons à plus de 11millions de FCFA la rentabilité du projet, soit plus 700 mille FCFA de gain par an », a précisé l’apiculteur-formateur

Il a relevé d’autres avantages de l’apiculture notamment la protection de l’environnement et de l’écosystème et la lutte contre les feux de brousse. L’apiculture freine la déforestation et restaure le couvert car les abeilles sont à 80% à la base de la pollinisation des plantes, a-t-il fait remarquer.

Djè Kouadio est membre de « Le monde rural », une  ONG de développement créée en 2009 qui a pour objectif la protection de l’environnement, la valorisation des ressources locales, le développement de la technique dont le respect de l’écosystème a été de l’exploitation rationnelle des ressources naturelles.

(AIP)

ik/fmo