Cet article a été publié le: 7/11/20 14:43 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/L’atelier sur l’autonomisation de la femme perçu comme un véritable soulagement dans le Bounkani

Bouna, 07 nov 2020 (AIP)-L’atelier sur l’autonomisation de la femme, organisé les 5 et 6 novembre 2020 par le conseil régional du Bounkani, est un véritable soulagement au regard des enjeux qu’il suscite, ont exprimé des participantes.

Selon la présidente de l’ONG ”Kera Sy Ere”, Hépété Hoho Dah, l’atelier est venu à point nommé pour les femmes du Bounkani qui en avaient besoin. Depuis de nombreuses années, a-t-elle souligné, les groupements et associations de femmes peinent à se prendre en charge, faute de formation.

L’atelier, pour Mme Hépété, aura permis aux femmes elles-mêmes d’émettre des stratégies efficientes pour leur épanouissement et d’être mieux outillées pour les défis à venir.

Autre participante à l’atelier, Lydie Rachel Kambou, présidente de la société coopérative des productrices de karité du Bounkani, estime que la région était en retard en matière de questions liées à l’autonomisation de la femme. Car aucun leader ou élu n’en avait fait une priorité.

Une occasion pour elle de saluer le président du conseil régional du Bounkani Hien Philippe, qui a vu juste d’organiser cet atelier en faveur des femmes.

”Nous sommes sorties de cet atelier avec des recommandations, mais surtout avec des rudiments nécessaires pouvant nous permettre d’être plus autonomes dans nos secteurs d’activité”, a-t-elle affirmé.

A l’ouverture de l’atelier, Hien Philippe avait indiqué que les femmes du Bounkani restent encore trop souvent dépendantes des hommes. Seule une plus grande autonomie leur permettra de s’accomplir tout en prenant toute leur place dans le développement économique de la région.

”Reconnaître l’importance de leur contribution vis-à-vis des enjeux, c’est leur permettre de promouvoir et diffuser ces solutions autour d’elles et en faire profiter à toute la société”, a déclaré Hien Philippe.

(AIP)

on/bsb/kp