Cet article a été publié le: 5/12/21 18:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Laurent Tchagba salue les liens entre les cultures Adjoukrou et Atchan

Dabou, 05 déc 2021 (AIP)- Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a salué samedi 4 décembre 2021, les liens et les similitudes entre les cultures Adjoukrou et Atchan, dans le village de Gbougbo, situé à 1,5 kilomètre de Dabou sur le front lagunaire, en qualité de parrain de la génération « Obodjoulou », qui accède au pouvoir de décision.

M. Tchagba a fait savoir que les Adjoukrou du village de Gbougbo, selon l’histoire, sont transfuges du village d’Abidjan-Adjamé, puis du village Adjamé-Agban avant de se retrouver à Gbougbo sur l’actuel site de leur village. Ces affinités historiques fraternels sont les raisons qui justifient sa présence, a-t-il précisé.

Pour lui, la fête «  d’EBEB » à laquelle il a été convié en tant parrain, est à l’image du « Fatchué » en pays Atchan, une fête culturelle qui valorise les us et coutumes du peuple Atchan. Aussi, a-t-il salué les deux peuples pour leurs hospitalités séculaires, sous le signe de d’harmonie, de paix et de cohésion sociale, conditions sine qua non de nombreux avantages sociaux et économiques.

Laurent Tchagba, en sa qualité d’homme d’état et de culture, a dit être favorable à ces effets de la culture qui ont un fort pouvoir fédérateur, et une incroyable opportunité de renforcement de la cohésion sociale, de la fraternité et de l’unité entre fils et filles d’une même localité.

Aux patriarches de la génération « Obodjoulou », le parrain, tout en promettant son accompagnement constant, les a exhortés à marcher dans l’unité, la concorde pour la préservation du riche patrimoine culturel des Adjoukrou.

En guise de prise de pouvoir, le représentant des 134 patriarches a reçu, le chapeau, le chasse mouche, le pagne traditionnel, et la canne. Plusieurs dons en numéraire ont été faits à la génération au pouvoir et au village.

(AIP)

bec/fmo