Cet article a été publié le: 5/11/20 11:08 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’axe Béoumi-Bouaké sécurisé après le passage des Forces de l’ordre

Béoumi, 05 nov 2020 (AIP)- En vue de la sécurisation de l’axe Béoumi-Bouaké et de lever les barricades, plusieurs cargos des Forces de défense et de sécurité étaient visibles le mercredi 04 novembre 2020 sur les artères.

Les villages de Golikro (15 km), Affotobo (10 km) et Assengou-N’gottran (5 km) de Béoumi ont été le théâtre  de cette présence des forces de l’ordre qui rassurent d’ailleurs les populations à reprendre leurs activités.

Selon des témoins, après l’attaque du cortège du ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Tiémoko Touré, qui se rendait à Bouaké en provenance de Béoumi, le mardi 3 novembre 2020, au niveau des villages d’Assengou-N’gottran et d’Affotobo, plusieurs jeunes ont déserté ces localités, craignant certainement des représailles.

Quant à la ville de Béoumi, elle est encore calme. Les voies ont été libérées, suite au passage des Forces de défense et de sécurité. L’heure est à l’apaisement du climat social pour que les commerces puissent ouvrir.

Le préfet du département, Jules Gouessé, a appelé les acteurs socio-politiques à mettre l’intérêt national en avant au détriment de l’intérêt personnel.

(AIP)

nyl/bsp/cmas