Cet article a été publié le: 4/07/22 14:57 GMT

Cote d’ivoire – AIP /Le bannissement de la fraude au centre des recommandations pour le Baccalauréat 2022 à Aboisso et à Adiaké

Aboisso 05 juil 2022  (AIP)-Le bannissement de la fraude a été au centre des recommandations pour les examens du baccalauréat session 2022 à Aboisso et à Adiaké a  constaté l’AIP, lundi 04 juillet 2022, à l’occasion du lancement de l’examen au lycée moderne Amon Tanoh Lambert à Aboisso et au lycée moderne Konan Camille d’Adiaké.

Le préfet de région, Préfet du département d’Aboisso, Coulibaly Gando, a recommandé d’abord au président du jury et ensuite  aux agents prenant part à cet examen de tout mettre en œuvre pour que la fraude soit évitée à Aboisso.

Il a fait savoir que la fraude décrédibilise nos diplômes et qu’il  faut donc tout faire pour avoir un examen sans faute à Aboisso

Il a également exhorté, enfin,  les élèves à se contenter des cours reçus en classe et à ne pas se laisser distraire par une quelconque fraude.

La directrice régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DRENA), N’guessan  Dékahon,  a demandé aux candidats de signaler tout cas de fraude observées.

A Adiaké, le préfet, Trazié Lucie, a également mis en garde les candidats et les autres acteur de l’examen contre toute tentative de fraude.

Les épreuves écrites du bac 2022 ont démarré le 04 juillet 2022 sur tout le territoire national et prennent fin vendredi 08 juillet. 4990 candidats composent dans le Sud-Comoé en dehors de ceux de Grand-Bassam  note-on.

(AIP)

Hm/zsg/akn/tm