Cet article a été publié le: 26/06/22 11:08 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le budget modificatif 1 de l’année 2022 du Conseil régional du N’ZI en hausse de plus de 30 %

Dimbokro, 26 juin 2022 (AIP) – Les conseillers régionaux ont adopté à l’unanimité le budget modificatif numéro 1 de l’exercice 2022 d’un montant cumulé de près de 3,018 milliards F CFA en augmentation de plus de 908,6 millions de FCFA par rapport au budget primitif qui était de 2,108 milliards, soit une hausse de 30,11%,

Lors de la 2ème session ordinaire du conseil tenue, samedi 25 juin 2022, à Dimbokro, le deuxième vice-président, Niambé Kouadio Bernard, qui présidait la session, a expliqué cette augmentation par la prise en compte du solde excédentaire dégagé au niveau du compte administratif. Le modificatif consacre 1,032 milliard F CFA au fonctionnement comme dans le budget primitif et 1,99 milliards F CFA à l’investissement contre 1,08 milliard de FCFA dans le primitif.

Il comporte 81 opérations dont 40 préalablement inscrites au primitif et 41 nouvelles opérations qui, si elles sont exécutées convenablement, impacteront les populations de la région, a fait remarquer Nambé Kouadio. Il a précisé que ces opérations font une place de choix à la santé, à l’éducation, aux infrastructures routières et au logement et habitat.

Les conseillers régionaux ont également adopté au cours de cette même session, le programme triennal (PT) 2023-2025 de la région du N’zi comportant 20 actions et 104 opérations d’un coût global de 5,56 milliards de FCFA. Continuité de la mise en œuvre des actions et opérations qui s’inscrivent dans la vision du président du conseil régional, Koffi N’guessan Lataille de « donner envie de vivre dans la région du N’zi », ce programme triennal donnera une réponse aux préoccupations des populations, a fait savoir M Niambé.

Le nombre d’actions dans le PT 2023-2025 connait une baisse par rapport au précédent due à la diminution des ressources disponibles, justifié le deuxième vice-président du conseil régional, indiquant qu’à contrario le nombre d’opérations contenues dans le PT a augmenté à cause de l’inscription de 19 nouvelles priorités.
(AIP)
ik/tm