Cet article a été publié le: 2/08/21 21:24 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le bureau exécutif de la fédération des femmes de Divo investi

Divo, 02 août 2021 (AIP) – La présidente de la Fédération des associations et organisations féminines de Divo (FAOFDI), Assouan Elisabeth, et son bureau exécutif ont été investis, samedi 31 juillet 2021, dans la cour de la mairie de Divo par la représentante du préfet de région, Kouakou Hortense, sous-préfet central.

Plusieurs fois reportée, cette cérémonie marque un nouveau départ des femmes de la FAOFDI pour relever, selon elles, les défis de la paix, de la cohésion sociale et de leur l’autonomisation financière.

La représentante du préfet a transmis le message de félicitations et d’encouragements de celui-ci au nouveau bureau exécutif de la fédération et à sa présidente réélue. « Le préfet vous vous invite à vous départir de tous ceux qui divisent, vous affaiblissent et vous éloignent finalement de votre objectif essentiel, celui de contribuer à l’autonomisation des femmes en leur facilitant l’accès aux programmes de financement », a déclaré Mme Kouakou.

La présidente réélue a déclaré placer son mandat sous le signe de la quête permanente de la paix, et la poursuite des projets d’autonomisation des femmes. Assouan Elisabeth a précisé, inscrire son action cette fois-ci dans le cadre de projets de groupe des femmes et non de projets individuels, qui ont montré leurs limites avec les expériences antérieures.

Elle a remercié le maire, Kouakou Amédé, dont le conseil municipal met chaque année à la disposition de la FAOFDI la somme de cinq millions de francs CFA. Les femmes de la fédération souhaitent que les autorités locales leur octroient un espace, afin de leur permettre de réaliser un projet qui leur tient à cœur, à savoir la construction d’un centre gastronomique, où les femmes pourront commercialiser leurs vivriers tirés des champs, proposer des mets pour la restauration, et bien d’autres choses.

La Directrice régionale de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Sekongo Mariama, initiatrice de la création de cette fédération, a précisé qu’en encourageant la mise en place d’une fédération d’associations de femmes, l’objectif n’était pas de vouloir phagocyter et inhiber les actions d’organisations existantes.

Il s’agissait, selon elle, d’œuvrer pour « la création d’un plus grand cadre de regroupement des différentes organisations, pour un partage élargi d’expériences, en vue de l’autonomisation des femmes », dans un cadre de consolidation de la paix.

Grâce à l’intervention du préfet de région, des défis de division ont pu être surmontés et l’Assemblée générale élective de la FAOFDI a pu se tenir et permettre la réélection, le 11 juillet 2020, de la présidente, Assouan Elisabeth, par 140 voix sur 165 votantes. Créée en 2017, la FAOFDI regroupe aujourd’hui plus de 200 associations de femmes du département de Divo.

(AIP)

jmk/fmo