Cet article a été publié le: 25/09/22 4:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le Burkina Faso installe un délégué portuaire à Abidjan

Abidjan, 25 sept 2022 (AIP)-Le délégué portuaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, Mandjou Konaré a été installé samedi 24 septembre 2022 à Abidjan devant un parterre de personnalités dont le général Hervé Touré, chef de cabinet militaire du Premier ministre Patrick Achi.

Le nouveau délégué portuaire a dit compter sur le soutien de tous les acteurs pour bien mener ses missions.

«Ma priorité, c’est de pouvoir toucher de manière positive le secteur du transport, amener un changement positif et permettre aux transporteurs de sentir qu’ils ont un métier porteurs et tous les autres acteurs collatéraux à sentir que ce secteur est important pour l’économie de nos pays», a promis M.Konaré.

Sa stratégie vise également à contribuer à la fluidité du trafic des marchandises entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire à destination des ports ivoiriens.

Le président du Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire (HCPETR-CI), Diaby Ibrahim, a appelé à l’union et à l’entente entre tous les transporteurs nationaux et extérieurs qui utilisent les mêmes infrastructures.

«La nouvelle vision que nous avons aujourd’hui, c’est  de se rassembler et parler d’une seule voix», a-t-il suggéré appelant les faîtières régionales au regroupement.

Le délégué portuaire est le représentant dans le pays où il est installé de la Faitière unique des transporteurs routiers du Burkina Faso (FUTRB), créée en mars 2019 et regroupant 18 organisations de transporteurs burkinabé.

A ce titre, il exerce une compétence sur tous les ports de la Côte d’Ivoire et les entités concernées par la gestion du fret.

Sa mission consiste entre autres à rechercher du fret pour les membres de la FUTRB, à assister les transporteurs pour leur faciliter le transit sur le corridor, à assister socialement les transporteurs en difficultés au niveau des ports, veiller à l’application des textes règlementant le transport routier, ainsi que recenser et communiquer toutes difficultés rencontrées par les transporteurs routiers burkinabè dans les ports de Côte d’Ivoire.

Principale ligne de transit des importations et des exportations du Burkina, le corridor Abidjan-Ouaga enregistre un volume de fret d’environ 4 millions de tonnes par an.

(AIP)

Bsp/ask