Cet article a été publié le: 1/10/20 11:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le centre social de Tabou invite la population au respect du droit des enfants

Tabou, 1er oct 2020 (AIP) – Le directeur du centre social de Tabou, Marius Adjoumani, a invité la population locale au respect du droit des enfants pour renforcer et garantir la paix sociale.

“Le non non-respect du droit des enfants peut engendrer des conflits entre les enfants et les parents ou même entre les enfants et la société, parce qu’ils seront confrontés à de nombreux problèmes d’intégration”, a indiqué M. Adjoumani, samedi 26 septembre 2020, lors d’une causerie-débat qu’il a animée à la salle de conférences de la mission catholique de Tabou.

Les enfants ont droit à être protégés contre la maltraitance et ils ont droit à l’éducation, à la sécurité, aux loisirs, au repos, à la santé.

“Si ces droits ne sont pas respectés, il faut s’attendre à ce que l’enfant ainsi délaissé et frustré se livre à des comportements peu recommandables et devienne marginal ou rebelle”, a prévenu M. Adjoumani.

” En respectant donc les droits de votre enfant, vous lui garantissez de bons résultats scolaires, et par ricochet, la réussite et un meilleur épanouissement social” a-t-il ajouté.

Le directeur du centre social de Tabou a précisé que “du respect des droits et devoirs de l’enfant dépend la paix sociale sans laquelle aucun développement n’est possible.”

Cette causerie-débat s’inscrit dans le cadre du “projet d’appui à la prévention des crises et à la consolidation de la cohésion et de l’inclusion sociale” qui bénéficie d’un financement de la coopération allemande et dont la mise en œuvre est assurée par l’organisation humanitaire ASAPSU et le programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

(AIP)

bb/kkf/ask