Cet article a été publié le: 14/08/22 9:59 GMT

Côte d’Ivoire – AIP/ Le chef de village de Soko reçoit son arrêté de nomination  

Bondoukou, 14 août 2022 (AIP) – Le préfet de Bondoukou, Sory Sangaré, a procédé, samedi 13 août 2022, à la remise officielle, de l’arrêté de nomination du chef de la localité de Soko, Nanan Benoit Kobenan,  en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Adjoumani Kobenan, parrain de cette cérémonie.

” Je vous remets votre arrêté de nomination en qualité de chef du village de Soko”, a déclaré M. Sangaré, devant une population venue en grand nombre. Le nouveau chef a aussi séance tenante les textes de base portant statut et le décret portant organisation de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels (CNRCT).

Pour le préfet de la région du Gontougo, le chef de village est le dernier maillon de l’administration, le seul représentant de l’Etat dans la localité et son prolongement. Il doit faire être un exemple de neutralité, d’impartialité, en refusant d’afficher son appartenance politique et d’exercer des mandats électifs.

Lors de cette installation officielle du chef de Soko, le ministre d’Etat, Kobenan Adjoumani a demandé le soutien de toute la population au nouveau chef de Soko dans la perspective d’un développement communautaire.” Que tous les cadres s’unissent pour faire des prouesses dans le cadre du développement”, a-t-il adressé.

Le chef de Soko

Adjoumani  a promis une ambulance médicalisée ultra moderne, les travaux de la route Soko à la frontière du Ghana, dans le cadre d’un projet intégré avec des activités génératrices de revenus. Il a offert des tricycles et des broyeuses aux femmes de cette localité. “Soko va changer de visage”,  a-t-il insisté.

Le chef de la province Pinango, Nanan Adou Dibi II et vice président du comité régional de la CNRCT du Gontougo,  le grand imam de Bondoukou, El hadj Timité Ismaël, le député de Bondoukou, Maizan Koffi Noël ont pris part à cette manifestation.

(AIP)

nmfa/fmo