Cet article a été publié le: 6/03/21 14:08 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH invite les populations de Toumodi au respect des droits et des libertés publiques

Toumodi, 20 fév (AIP)-Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a invité les leaders de jeunes, de femmes, les chefs de communautés à respecter les droits et les libertés publiques avant, pendant et après les élections législatives du 6 mars 2021 pour maintenir la cohésion dans le département de Toumodi.

Jeudi 18 février dans la cour de la sous-préfecture de Toumodi, le représentant de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels, Nanan Kouakou Kouadio, a déploré les pertes en vies humaines lors du scrutin présidentiel avant d’interpeller les autorités locales et les leaders à jouer leur rôle.

“Dans un tel environnement, nous avons un rôle important à jouer, car des élections mal maîtrisées causent de nombreux dégâts. Nous devons cultiver la fraternité afin d’éviter ces choses. La Chambre des rois et chefs traditionnels invite les politiciens, les populations au calme dans l’intérêt supérieur de la nation”, a-t-il déclaré.

Le représentant du CNDH, Brou Kouamé, a invité tout un chacun à comprendre qu’il faut tourner le dos aux crises électorales répétitives, avant d’exhorter les jeunes à prendre des engagements.

“Nous n’allons pas continuer à aller de crise en crise à chaque élection, car la vie humaine est sacrée. Nous encourageons les chefs religieux, de communautés, de quartiers à continuer de donner des conseils aux jeunes. Si les jeunes acceptent de prendre des engagements, nous réussirons car c’est bien eux qui obéissent au mot d’ordre de leurs leaders”, a-t-il dit.

Le CNDH a décidé d’organiser une tournée de sensibilisation dans 60 localités du pays pour encourager les électeurs, candidats et populations à œuvrer pour des élections apaisées.

(aip)

Gba/kp