Cet article a été publié le: 13/10/20 14:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le CNDH renforce les capacités des acteurs politiques de Soubré pour des élections apaisées 

Soubré, 13 oct 2020 (AIP)- Le conseil national des droits de l’homme (CNDH) a organisé, mardi 13 octobre 2020, à son siège de Soubré, un atelier de renforcement des capacités des acteurs politiques locaux pour des élections apaisées.

La session de formation, en présence du sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, selon le président régional du CNDH, Yacouba Diomandé, devra permettre aux acteurs politiques locaux de se familiariser avec les outils destinés à interpeller sur d’éventuelles atteintes ou violations des droits de l’homme dans un contexte socio-politique marqué par des tensions entre les tenants du pouvoir et l’opposition.

Pour le CNDH, “cela nécessite la sensibilisation et la formation des parties prenantes avant, pendant et après les élections, à la prise en compte des libertés fondamentales et des droits de l’homme dans le processus électoral de sorte à faire d’eux des sensibilisateurs dans leurs différents partis politiques, et parvenir à des élections apaisées”.

Les participants ont été instruits sur l’information et l’éducation électorale, le contentieux électoral sans violence, les droits de l’homme et la corruption électorale.

Le sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, s’est réjoui de cette formation, qui, pour lui, va aider à “réduire les angoisses et autres appréhensions” liées à cette période électorale, estimant qu'”il s’agit de faire en sorte que les élections soient apaisées et sans violence”.

(AIP)

km/ask