Cet article a été publié le: 22/07/21 16:52 GMT

 Côte d’Ivoire-AIP/ Le CNTS et IHS signent une convention pour l’atteinte de l’autosuffisance en produits sanguins

Abidjan, 22 juil 2021 (AIP)- Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et la structure privée Innovative Healthcare Solutions (IHS) ont signé, jeudi 22 juillet 2021, une convention de partenariat afin de trouver des solutions pérennes qui résoudront la pénurie de sang de plus en plus fréquente en Côte d’Ivoire.

“On enregistre beaucoup de pertes en vie humaine du fait de la demande qui n’est pas couverte en totalité par la production de sang. Le problème de pénurie de sang et de produits dérivés est récurrent. Beaucoup d’efforts sont faits, et ce genre de partenariat technique et financier avec IHS permettra d’en faire davantage et combler les demandes en produits sanguins”, a affirmé le directeur général du CNTS, Dr Seydou Konaté.

Pour Dr Konaté, la pénurie est aussi le fait du manque d’engouement de la population à donner volontairement du sang. Pourtant, la transfusion sanguine est un acte thérapeutique d’une importance capitale qui permet de sauver de nombreuses vies.

“Cet acte doit donc être l’affaire de tous. Pour une population estimée à environ 25 millions d’habitants, on devrait avoir au moins 250 mille donneurs réguliers par an. Nous n’arrivons à collecter annuellement que 170 mille poches de sang. Il y a donc un gap annuel de 70 mille poches de sang. Cette situation met à mal le système de santé ivoirien et impacte négativement les indicateurs de santé”, a-t-il poursuivi.

Le Directeur général de IHS, Dr Dodié Diagaunet, médecin spécialiste de santé publique et de santé numérique, a expliqué qu’une équipe-projet sera mise en place dans le cadre de la collaboration avec le CNTS.

“Cela permettra de reformuler les stratégies afin de recruter de nouveaux donneurs et de retenir les anciens donneurs, de résoudre le problème de transparence du circuit de distribution et enfin, d’avoir des données fiables en fonction des zones géographiques du pays pour une meilleure planification des besoins et la gestion du stock », a-t-il souligné.

Le CNTS a pour mission de collecter, analyser/contrôler, transporter et approvisionner en produits sanguins des différentes formations sanitaires sur toute l’étendue du territoire national.

Selon les chiffres du Programme national de la santé de la mère et de l’enfant (PNSME), le couple mère-enfant est le plus affecté par la pénurie de sang car il consomme à lui seul 60% de la production nationale de sang (les hémorragies sont responsables de 39% des décès maternels, soit 156 décès de janvier à mai 2019, et l’anémie sévère découlant du paludisme de l’enfant). Les accidentés de la route viennent ensuite.

IHS est une entreprise privée spécialisée dans la recherche de solutions innovantes afin de résoudre les challenges dans le secteur de la santé. Ses domaines d’intervention sont, entre autres, les solutions e-santé, le management de la qualité des établissements sanitaires, les conseils et le financement de la santé, la gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Elle est soutenue dans ce partenariat avec le CNTS par la Fondation Magic System avec son lead vocal A’Salfo.

(AIP)

tls/fmo/cmas