Cet article a été publié le: 5/12/21 19:01 GMT

Côte d’Ivoire – AIP / “Le comité la plus belle commune” lance ses activités à Abidjan

Abidjan, 5 déc 2021 (AIP) – L’association à but non lucrative, dénommée « Le comité la plus belle commune », a lancé officiellement ses activités de promotion et de soutien des communes et collectivités de Côte d’Ivoire, en présence du représentant du ministre de Commerce et de l’Industrie, Alain Konan.

Vendredi 3 décembre 2021 à Abidjan, cette cérémonie de lancement a été marquée par la présentation des missions de l’association, de ses activités et la tenue d’un panel sur le thème « Quelles sont les possibilités convenables à la disposition des collectivités territoriales, pour financer les nécessaires investissements de développement ? ».

Selon la présidente Mariam Cissé, les missions du comité la plus belle commune est de promouvoir et soutenir les actions engagées par les communes et les collectivités territoriales en vue de les accompagner dans leur développement.

Elle a expliqué que sa structure a constaté des difficultés de développement de certaines communes, notamment le fait que celles-ci n’arrivent pas à se prendre en charge en dehors des subventions de l’Etat et ne possèdent aucune autonomie financière.

C’est donc à ce titre, que le comité la plus belle commune a décidé de mettre en place un programme qui vise évaluer les activités des collectivités, à récompenser les meilleures initiatives citoyennes locales et aider à rechercher des financements.

Comme plan d’action, le comité compte récompenser les meilleures initiatives des communes, responsabiliser les communes sur la recherche de financement.

Différents programmes de formation gratuite portant sur plusieurs thématiques seront abordés. Le comité va également encourager les entreprises à l’engagement citoyen à travers la mise en place de bases de données des projets solidaires que les entreprises peuvent accompagner.

Il sera aussi question d’ouvrir les votes au public dans le cadre des awards qui seront organisés et de mettre en place un programme pour accompagner le bénévolat au sein des communes.

Des communes et collectivités seront primées dans les domaines consacrés aux infrastructures routières et la construction de centres de santé, d’écoles, de centres de loisirs, d’équipements marchands et l’organisation du transport local.

Le prix concernant l’innovation, les prix de la protection de l’environnement, de l’art et de la culture, du plus beau quartier et de la plus belle commune, ainsi que le prix du plus beau village seront également décernés.

Des prix spéciaux seront aussi attribués à certaines entreprises, notamment le prix de la meilleure entreprise citoyenne engagée dans les projets sociaux. Le prix de la meilleure institution de structuration de partenariat public – privé et un super trophée de la meilleure commune, doté du prix d’assistance technique dans le cadre de la mobilisation de fonds.

Le directeur général de UVICOCI, Yapo Jean Jacques devant au centre avec des participants

Le directeur général de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), Yapo Jean Jacques, s’est réjoui de cette initiative de la plus belle commune qui est de contribuer au développement durable de la Côte d’Ivoire.

Pour Yapo Jean Jacques, l’UVICOCI ne peut que s’allier à cette association qui prône “les valeurs de bonne gouvernance, de durabilité et d’efficience au profit des populations.”

Ce comité existe depuis trois mois et a comme valeur : la solidarité et les responsabilités, souligne-t-on.

La vision du comité la plus belle commune est de favoriser une saine émulation entre les acteurs et encourager et récompenser les meilleures initiatives au service de la communauté.

(AIP)

apk/kp