Cet article a été publié le: 24/04/21 19:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le corps préfectoral s’engage à combattre la malnutrition dans le Sud-Comoé

Aboisso, 24 avr 2021 (AIP)-Le corps préfectoral de la région du Sud-comoé s’est engagé à combattre la malnutrition samedi 24 avril 2021 lors de la mise en place du comité régional de nutrition, d’alimentation et de protection de la petite enfance à Aboisso.

Cet engagement lu  par le préfet de région, préfet du département d’Aboisso, Coulibaly Gando, stipule que le corps préfectoral  réaffirme sa  détermination à accompagner le Gouvernement dans sa ferme volonté de concrétiser les engagements pris par la Côte d’Ivoire  auprès du mouvement mondial scaling up  nutrition (SUN) en anglais  en juin 2013 à travers le conseil national pour la nutrition, l’alimentation et le bien être de la petite enfance (CONAPE).

Pour ce faire, le comité régional de nutrition, d’alimentation et de protection de la petite enfance du Sud-Comoé présidée par le  préfet Gando, s’engage à mettre en œuvre les instructions du Gouvernement relatif à la réduction de la malnutrition sous toutes ses formes à l’élimination de la faim et au développement optimal de la petite enfance.

L’engagement a également été pris de promouvoir la multisectorialité au niveau de la région en impliquant toutes les parties prenantes. Pour être efficace sur le terrain, le président du comité a recommandé aux préfets et sous-préfet la mise en place de comités locaux de nutrition, d’alimentation et de protection de la petite enfance dans leurs circonscriptions respectives.

Ces comités devront entre autres garantir les droits fondamentaux de la population ivoirienne à une bonne alimentation et à la nutrition, accorder une attention particulière à la prise en charge des besoins prioritaires des groupes les plus vulnérables vivant dans des environnements défavorisés, fonder l’ensemble des actions de nutrition ainsi que leur évaluation sur la morale et le respect de la dignité humaine.

Le  comité régional de nutrition est composé, outre les représentants du Chef de l’Etat, que sont les préfets de région et les préfets de département, des représentants des départements ministériels, des établissements publics, des sociétés d’Etat et es sociétés d’économie mixtes concernés par les questions de nutrition entre autres.

Cette cérémonie d’installation du   comité régional de nutrition, d’alimentation et de protection de la petite enfance du Sud-Comoé a été parrainée par le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CSEC) Dr Aka Aouélé, représenté par le  secrétaire général de l’institution, Kouadio Claude. Quant au Ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie universelle, il était représenté par le directeur de Cabinet Adjoint Soro Kountelé.

La mise en place du comité d’Aboisso a été précédée de celles  des régions de  la Mé et de l’Agnéby-Tiassa a-t-on appris.

(AIP)

akn/ask