Cet article a été publié le: 30/07/21 18:47 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le CROUSP de Gbêkê officiellement remis aux autorités sanitaires de la région

Bouaké, 30 juil 2021 (AIP)- Le centre régional des opérations d’urgence de santé publique (CROUSP) de Gbêkê a été officiellement remis ce vendredi 30 juillet 2021 à la Direction régionale de la santé, de l’hygiène publique et de la maladie universelle après sa rénovation et son équipement en matériels informatiques, de communication et de bureautique avec l’appui technique et financier du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) en Côte d’Ivoire à travers le programme de l’Agenda sur la Sécurité Sanitaire Mondiale (GHSA)

Créé par arrêté préfectoral en date du 29 mars 2021, le CROUSP de Gbêkê a pour missions, à l’instar de ceux des régions sanitaires du Tonkpi, de San Pedro, du Kabadougou et du Sud-Comoé, de définir les mesures à mettre en place selon les situations d’urgence sanitaire, de coordonner l’action des différents acteurs impliqués dans la réponse aux urgences sanitaires, superviser les opérations de terrain et assurer la liaison entre les acteurs de la réponse d’urgence et le ministère en charge de la santé à travers le centre des opérations d’urgence de santé publique (COUSP).

Ces centres d’opération d’urgence de santé publique se présentent en définitive comme des mécanismes de coordination des informations et des ressources opérationnelles en cas d’urgence. Ils permettent de renforcer les capacités du pays et des régions sanitaires dans la détection et la riposte rapides face aux urgences de santé publique, conformément au règlement sanitaire international.

La mise en place des CROUSP s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de prévention des maladies infectieuses par la communauté engagée dans la surveillance (PREMICES) conduite par International Rescue committee (IRC) et son partenaire de mise en œuvre Ideal Inter.

L’appui du projet PREMICES au système de surveillance ivoirien se réalise à travers diverses actions menées à différents niveaux. Notamment, l’appui à la formation et à la mobilisation effective des acteurs communautaires, l’appui au renforcement des systèmes et des acteurs à tous les niveaux de la pyramide sanitaire et l’appui à la révision des options stratégiques pour le renforcement de la politique sanitaire ivoirienne.

(AIP)

rkk