Cet article a été publié le: 8/09/20 14:11 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le cyberactiviste Johnny Patcheco demande pardon au Président Ouattara

Abidjan, 08 août 2020 (AIP)- Le cyberactiviste ivoirien Johnny Patcheco, Christ Yvon Koukougnon à l’état-civil, président du Mouvement progressiste africain (MPA), a présenté le mardi 08 septembre 2020 au cours d’une conférence presse à Abidjan, ses excuses au président de la République, Alassane Ouattara, pour lui avoir tenu dans le passé des ‘’propos déplacés’’.

Auparavant reconnu comme hostile à Alassane Ouattara, l’ex-gendarme ivoirien exilé en Europe a affirmé avoir reconnu ses erreurs et présente ses excuses au chef de l’Etat et à son gouvernement.

« Par moment, nous avons eu à dire des choses méchantes à l’endroit du président de la République et à son gouvernement. Je demande pardon au Président Alassane Ouattara », a indiqué Johnny Patcheco. Il s’est dit très séduit  par les grands projets de développement de M. Ouattara et son programme de gouvernance en Côte d’Ivoire.

Il a réaffirmé sa disponibilité à travailler avec la direction du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) pour la victoire du Président Alassane Ouattara à l’élection du 31 octobre 2020, précisant que cette adhésion relève de sa volonté et est sans compromission.

Arrivé, il y a quelques jours à Abidjan, le cyberactiviste attend organiser des meetings politiques éclatés dans le pays pour la victoire du candidat Alassane Ouattara à l’élection présidentielle.

Dans le cadre de ses visites, il a rendu une visite au maire Cissé Ibrahima Bacongo dans la commune de Koumassi pour s’imprégner de ses réalisations. Il a également participé avec une délégation des femmes leaders du RHDP à une cérémonie et une rencontre avec la jeunesse du parti RHDP à Port-Bouët.

(AIP)

bsp/cmas