Cet article a été publié le: 9/08/21 16:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le développement du secteur postal ne saurait se concevoir à l’ère du numérique sans une digitalisation des services (Patrick Achi)

Abidjan, 09 août (AIP)- Le Premier ministre Patrick Achi, en se réjouissant de l’une des  principales thématiques du 27 ème congrès de l’Union postale universelle (UPU), a indiqué que le développement du secteur postal ne saurait se concevoir à l’ère du numérique sans la digitalisation des services.

“Le développement du secteur postal ne saurait, en effet, se concevoir à l’ère du numérique, sans des innovations et sans une digitalisation des services apportés aux clients de l’industrie  postale, qu’ils soient citoyens, administrateurs ou entreprises”, a fait savoir M. Achi, en présence de son homologue du Mali, Choguel Maïga, lundi 9 août 2021, à l’ouverture du congrès au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

“Cette digitalisation sera aussi un moyen de réduire la fracture postale entre les pays et de garantir la pérénnité de l’usage postal, à l’intérieur même de chaque Etat, par les générations nouvelles de particuliers ou d’entrepreneurs, pour lesquelles le digital est un mode de vie évident et permanent”, a-t-il souligné.

L’Union postale universelle est un organe des Nations Unis créé en 1874. Elle est la 2ème plus ancienne des organisations internationales après l’Union internationale des télécommunications (UIT). Forte de 192 pays membres, elle constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal. Le congrès de l’UPU est l’autorité suprême de cette institution. Il a pour objectif de définir une stratégie mondiale pour quatre ans. Pendant les trois semaines du congrès , les pays membres qui y participent abordent ensemble les questions de politiques, de stratégie et de développement du secteur postal mondial. Depuis sa création, c’est la deuxième fois que l’UPU tient son congrès en Afrique en particulier en Côte d’Ivoire, 87 ans après l’Egypte.

(AIP)

krk/sdaf/cmas