Cet article a été publié le: 5/08/22 16:14 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gardien du collège de Lomokankro accusé de complicité de vol

Tiébissou,  05 août 2022 (AIP)- Deux jeunes arrêtés lundi 25 juillet 2022 pour vol par effraction, au bureau du proviseur du collège moderne de Lomokankro, à  22 kilomètres de Tiébissou, ont accusé le gardien de l’établissement d’être le complice de leur acte.
Les bureaux du proviseur Dosso Abdoulaye ont été cambriolés le 22 juillet alors qu’il était à Abidjan pour des problèmes de famille. Au décompte, il a été constaté  le vol de deux ordinateurs de bureaux, deux imprimantes, un ordinateur portable et divers effets scolaires.
Trois jours après, soit lundi 25 juillet, la gendarmerie de Tiébissou a eu l’information qu’un taxi de Yamoussoukro serait en provenance de Lomokankro pour la direction de Yamoussoukro, avec des effets  volés au collège. Elle y a dépêché une équipe dirigée par le commandant de brigade Houla Saturnin.
Cette équipe a pu cueillir les deux présumés voleurs et leurs butins, alors qu’il venaient de prendre l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou, non encore ouverte.
Les deux présumés voleurs ont cité le gardien du collège, K. K. K comme étant leur complice.  Selon eux,  il leur aurait signalé  la présence dans le bureau, des articles volés. Il aurait également joué la sentinelle le jour du vol.
Les présumés voleurs  ont avoué avoir  stocké les éléments volés, dans le village en attendant  l’occasion de les évacuer sur Yamoussoukro  où après la vente, le fruit de leur butin devrait être partagé  avec le gardien.
Les trois présumés voleurs ont été déférés à  Bouaké 27 juillet 2022.
(AIP)
myk/tad/fmo