Cet article a été publié le: 30/11/20 13:25 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le Gouvernement américain s’engage à octroyer 14 milliards pour le financement du programme de cantines scolaires

Abidjan, 30 nov 2020 (AIP)- Le gouvernement américain, à travers son département de l’agriculture (USDA), s’est engagé à octroyer $25,000,000 USD, soit 14 milliards FCFA, dans le cadre du financement « McGovern-Dole », au Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) en Côte d’Ivoire pour la poursuite de son appui au programme national d’alimentation scolaire, rapporte un communiqué transmis lundi 30 novembre 2020, à l’AIP.

Il s’agit du second cycle de financement américain pour l’alimentation scolaire des enfants de côte d’ivoire », confirmé le vendredi 30 octobre. Il  permettra de soutenir 125 mille enfants de 613 écoles primaires publiques de Côte d’Ivoire, au sein de sept régions classées prioritaires que sont le Cavally, le Bafing, la Bagoué, le Poro, le Tchologo, le Bounkani, et le Gontougo, pour une période de cinq ans à partir de l’année scolaire 2021-2022.

Ce financement met particulièrement l’accent sur la transition des écoles soutenues par l’USDA vers le programme national de cantines scolaires, note le communiqué. En addition aux repas scolaires, ce financement sera un appui aux petits producteurs pour permettre à la communauté d’apporter une contribution complémentaire aux efforts du gouvernement en vue de garantir une durabilité consistante au programme national d’alimentation scolaire, avec une place de choix accordée aux productions de riz et de haricots.

Le financement viendra également renforcer l’apprentissage de la lecture chez les enfants. Les écoles du programme vont par ailleurs bénéficier d’un environnement sanitaire amélioré par l’installation de latrines modernes et de points d’eau potable.

Pour la représentante du PAM, Adeyinka Badejo, « cette seconde phase du projet est essentielle pour atteindre l’objectif de transition en partenariat avec le gouvernement qui réaffirme sans cesse l’importance du programme de cantines scolaires dans la réalisation des objectifs éducatifs. »

Quant à l’Ambassadeur américain Richard Bell, « USDA poursuit son soutien à l’éducation en permettant aux enfants ivoiriens d’être en bonne condition d’apprentissage, dans un bon état nutritionnel pour favoriser les capacités cognitives et améliorer les résultats scolaires. »

L’appui de l’USDA a permis de consolider et galvaniser les progrès réalisés par la première phase du financement McGovern-Dole (2016-2020) en matière d’objectifs éducatifs et de consolidation du système éducatif. Ce qui a permis de booster la politique de scolarisation obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans décrétée par le Gouvernement, notamment l’amélioration du taux de fréquentation des enfants comparativement aux écoles non-bénéficiaires, le taux de rétention des filles à l’école, et des compétences en lecture des élèves, note le communiqué.

(AIP)

eaa/ask