Cet article a été publié le: 2/07/21 14:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le gouvernement annonce la fin des perturbations de l’électricité

Abidjan, 02 juil 2021 (AIP)-Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara a annoncé, vendredi 02 juillet 2021, à Abidjan, la fin du rationnement de l’électricité depuis le 25 juin 2021 pour les ménages et celui des industriels interviendra le 15 juillet.

« Depuis le 25 juin 2021, le rationnement de la fourniture de l’électricité aux ménages a pris fin. Les ménages sont désormais approvisionnés de façon continue en électricité, sous réserve de certaines pannes et de quelques petits problèmes. Au niveau des industriels, à partir du 15 juillet 2021, le rationnement prendra fin. Ils seront régulièrement fournis en électricité », a promis M. Camara aux terme d’une réunion présidée par le Premier ministre, Patrick Achi, avec les industriels sur la cherté de la vie.

Le Premier ministre a rassuré certains industriels qui sont dans une logique d’importation de groupes électrogènes pour alimenter leurs usines que le réseau électrique ivoirien a une grande puissance capable de combler tous les besoins.

Le programme de rationalisation de l’électricité mis en place le 10 mai 2021 a impacté le prix de plusieurs produits en Côte d’Ivoire notamment le ciment et la viande.

Les trois grands principes établis pour le fonctionnement de ce programme demeurent les deux plages horaires de rationnement d’une durée de six heures, les plages alternées chaque semaine, et l’exclusion de la journée du dimanche du programme de rationnement.

Sur la période 2011-2020, les financements mobilisés dans le secteur de l’énergie en Côte d’Ivoire sont estimés à environ 3.039 milliards FCFA dont 1.594 milliards FCFA de projets réalisés et 1.445 milliards FCFA de projets en cours de réalisation sur les segments de la production, du transport, de la distribution, de l’électrification rurale et de la téleconduite.

Sur la période 2021-2030, le montant global des investissements est estimé à 4.465 milliards FCFA dont 2.582 milliards de projets en cours d’instruction et 1.883 milliards FCFA à financer pour l’ensemble des investissements planifiés.

(AIP)

Bsp/ask