Cet article a été publié le: 12/07/21 10:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement met fin au calvaire d’eau des populations de la Bagoué

Boundiali, 12 juil 2021 (AIP)- Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a mis en service quatre Unités compacts Dégremont (UCD) dans la région de la Bagoué, à savoir deux à Tengréla et deux à Boundiali, dimanche 11 juillet 2021, en vue de mettre définitivement fin au calvaire d’eau des populations.

A Tengréla, M. Tchagba a d’abord procédé à l’inauguration de deux UCD, suivie du lancement des travaux d’extension du réseau d’eau potable de la ville et villages environnants.

Grâce à ces deux UCD d’un coût global de 1,425 milliards FCFA qui produisent 4000m3/jour, la production totale en eau potable de Tengréla est passée de 690m3/jour à 4 690 m3/jour pour un besoin de 2.300m3/jour. Ce qui vient combler définitivement le déficit d’eau qui s’élevait à 70% dans le passé.

La quantité d’eau produite à Tengréla étant désormais suffisante avec une très bonne pression, le ministre a lancé les travaux d’extension du réseau pour faire bénéficier aux quartiers qui ne sont pas encore canalisés.

D’un coût de 772,500 millions FCFA, ce projet qui permettra à 2.000 ménages d’avoir accès à l’eau potable, consistera à réaliser 71 km de canalisation et les travaux s’exécuteront en six mois.

Après Tengréla, Laurent Tchagba et sa délégation ont mis le cap sur Boundiali pour la mise en service de deux UCD d’un coût de 1,250 milliards FCFA. Ces unités qui produiront 4000 m3/jour viennent s’ajouter au 3.600 m3/j que produit déjà l’ancienne station soit une production totale de 7.600 m3/j pour un besoin de 5.200 m3/j.

L’eau produite étant désormais en quantité suffisante, le ministre Tchagba a procédé au lancement des travaux d’extension, d’un coût global de 1,9 milliards FCFA en vue de permettre à 3.500 ménages des nouveaux quartiers qui se sont créés avec l’agrandissement de la ville de se connecter au réseau d’eau potable.

Laurent Tchagba procède au lancement des travaux d’extension du réseau d’eau potable à Boundiali

Les travaux consisteront à la pose de 107 kilomètres de canalisation à répartir dans les sept villages desservis par l’usine de production dont 40 km à Boundiali, 10 km pour Kolia, 20 km pour Gbon, 20 km pour Kouto, 5 km pour Boya, 3 km pour chacun des villages de Tombougou-Samagosso, Kantara, Kpafanon et Nondara.

Outre ces UCD, Boundiali bénéficie d’un projet structurant d’un coût de 11,5 milliards FCFA dont les travaux en cours ont été lancés en octobre 2020 par M. Tchagba en vue de garantir l’accès à l’eau potable de façon durable dans la capitale de la Bagoué.

Très satisfait de ces projets, le président du conseil régional de la Bagoué, Siama Bamba, a au nom de ses “parents”, offert un cheval blanc au ministre Laurent Tchagba, pour le motiver à poursuivre les grandes œuvres d’adduction d’eau potable dans toute la Côte d’Ivoire.

(AIP)

bsp/cmas