Cet article a été publié le: 19/09/20 9:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement remercie les acteurs et partenaires au développement engagés dans la lutte contre la poliomyélite

Krindjabo, 19 sept 2020 (AIP) – Le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique,  Soro Gona, a remercié le vendredi 18 septembre 2020 à Krindjabo, les acteurs et partenaires au développement engagés dans la lutte contre la poliomyélite pour leur détermination à l’éradication de cette maladie invalidante.

Il s’exprimait à l’occasion du lancement officiel du premier passage des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite 2020 à Aboisso, organisé par le gouvernement en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations unies  pour l’enfance (Unicef), le Rotary et Global Polio-eradication initiative.

“Je vous dis merci parce que, en adhérant à la vaccination, vous avez compris qu’elle protège la vie et qu’elle sauve”, a-t-il dit aux partenaires,  en rappelant que durant les années 1990, cette maladie a fait beaucoup de victimes mais grâce à la vaccination et à leur détermination, cette maladie a pu être éradiquée.

Il a précisé que des cas continue d’être déclarés, hors de l’Afrique notamment au Pakistan et en Afghanistan, et qu’une autre forme de poliomyélite a fait son apparition dans la sous-région. A ce jour, 37 cas de cette nouvelle forme de poliomyélite ont été détectes en Côte d’Ivoire, d’où le lancement d’une campagne de vaccination de quatre jours, de vendredi 18 au lundi 21 septembre 2020, avec pour cibles les enfants de zéro à cinq ans.

Il a donc exhorté les parents à faire vacciner leurs enfants pour leur éviter la poliomyélite. “Ne nous lassons pas de faire vacciner nos enfants. C’est à ce seul prix que nous allons chasser définitivement la poliomyélite loin de nos frontières et de nos enfants”,  a-t-il conclu.

La cérémonie a été suivie d’une visite de terrain organisée par l’Unicef dans un campement Amoakonkro, situé dans le village d’Adaou, à une vingtaine de kilomètres d’Aboisso.

( AIP)

sdaf/cmas