Cet article a été publié le: 8/09/21 16:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le gouvernement suspend le président du conseil de gestion et le secrétaire général du FDFP

Abidjan, 08 sept 2021 (AIP) – Le gouvernement ivoirien a procédé à la suspension, de leurs fonctions respectives, du président du conseil de gestion du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), Joël N’guessan et du secrétaire général, Ange Léonid Barry Battesti, à l’issue du Conseil des ministres tenu mercredi 8 septembre 2021 au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau.
A cet effet, le gouvernement a demandé au ministre de tutelle de nommer dans les plus brefs délais, des intérimaires à ces postes. Ces décisions interviennent après la mesure prise par le président du conseil de gestion du FDFP, vendredi 20 août 2021, de suspendre Ange Léonid Barry Battesti de ses fonctions de secrétaire général. Il l’avait remplacé par son conseiller, Hassane Ouattara.
Selon Joël N’Guessan, sa décision prise à titre conservatoire était motivée par un rapport d’audit qui “accable” le secrétaire général. En réponse à cette décision, le collège des employeurs avait annoncé, à travers un communiqué publié le lundi 23 août, ne pas reconnaître “la décision unilatérale” prise par le président du conseil de gestion du FDFP.
Joël N’Guessan avait été porté à la tête du conseil de gestion du FDFP, le 9 janvier 2019, lors du conseil des ministres, en remplacement de Laurent Tchagba, nommé ministre de l’Hydraulique.
Le FDFP est une structure de conception, d’organisation et de gestion de la formation professionnelle. Il oriente, impulse et met en œuvre, la politique de formation de la formation professionnelle continue et l’apprentissage en Côte d’Ivoire. Le pays s’est doté d’un dispositif de formation professionnelle des plus performants, à la faveur de la mise en œuvre du Programme de valorisation des ressources humaines (PVRH), depuis 1991.
(AIP)
nmfa/cmas