Cet article a été publié le: 24/12/20 13:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le lycée moderne de Bouna suscite la fibre littéraire chez ses apprenants

Bouna, 24 déc 2020 (AIP)-Le lycée moderne de Bouna a organisé, mercredi 16 décembre 2020, au foyer de l’établissement, une activité dénommée ”journée littéraire” visant à susciter davantage la fibre littéraire chez les élèves.

Il s’agit d’une initiative du conseil d’Enseignement (CE) francais regorgeant une vingtaine de professeurs de Lettre modernes dudit établissement. L’activité a été ouverte par une conférence sur le thème ”Importance de la lecture dans le développement de l’apprenant” animée par l’enseignant Cissé Ibrahima.

L’écrivain ivoirien Drissa Fofana, auteur de l’œuvre ”Mon utérus a été enlevé” invité du CE, a marqué sa présence à cette cérémonie et son œuvre a fait l’objet d’une communication autour du thème ”Mon utérus a été enlevé, approche sociocritique d’une œuvre critique”.

La communication a été prononcée par l’enseignant, journaliste, musicien-dramaturge Natem Oulaï, par ailleurs responsable du conseil d’Enseignement (CE) français du Lycée moderne de Bouna.

Les élèves, pour la plupart en classe de terminale, ont exprimé leur satisfaction à la suite des échanges sur les notions du livre et de la littérature avec l’écrivain et les conférenciers. Le proviseur Diarra Abiba a, au terme de cette journée litteraire, félicité le CE français pour la tenue de cette activité qu’elle a qualifié de ”salutaire”.

”Cette initiative, nous en sommes sûrs déclenchera chez nos apprenants l’effet escompté à savoir reveiller en eux le goût de la lecture et l’amour pour la Littérature” a-t-elle souligné.

(AIP)

on/ask