Cet article a été publié le: 1/11/20 21:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le maire de Koumassi réaffirme la cohésion au sein de sa commune

Abidjan, 1er oct 2020 (AIP)-Le maire de la commune de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo, a réaffirmé la cohésion et la paix dans sa cité à l’heure de cette période électorale, marquée par de nombreuses fausses informations sur les réseaux sociaux.

En effet, selon les services du maire de Koumassi, des individus ont largement partagé sur les réseaux sociaux une vidéo tendancieuse dans laquelle la réalisatrice affirme que la mairie de ladite commune serait en train de distribuer des machettes.

Cette allégation tendant, selon la mairie, à semer la confusion dans cette cité paisible a été repris par certains cyberactivistes avec comme titre “Le maire Cissé Bacongo prépare un génocide”.

«Il convient de noter qu’il s’agit, ni plus, ni moins qu’une campagne de dénigrement et d’intox contre le maire Cissé Ibrahim Bacongo », a dénoncé le service de communication de la mairie de Koumassi dans une note d’information transmise à l’AIP.

A en croire les collaborateurs de M.Cissé dans sa quête du vivre ensemble à Koumassi, le maire a consacré sa journée du 31 octobre 2020 à sillonner les 16 quartiers de Koumassi afin de partager avec les populations un message de paix et de cohésion, avant de les appeler à aller voter.

C’est ainsi au cours de sa tournée, la délégation du maire a été attaquée par des individus dans un maquis au niveau du quartier Sogefiha.

Les altercations  se sont soldées par un blessé léger dans les rangs des jeunes de la Sogefiha.

Informé de la situation, le maire a déboursé la somme de 200.000f, qui a été remise au blessé Dago Kévin soit 50.000f devant servir à soigner le blessé et 150.000f comme frais de mission pour continuer à passer les messages de paix et de cohésion.

Cissé Bacongo qui a engagé de vastes chantiers pour la modernisation de sa cité  réitère sa volonté de rassembler les filles et fils de Koumassi autour de sa vision.

(AIP)

bsp/tm