Cet article a été publié le: 19/09/20 11:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le maire dément la présence de milice tribale et de “microbes” à Gagnoa

Gagnoa, 19 sept 2020 (AIP)- Le maire de Gagnoa, Yssouf Diabaté, a démenti le vendredi 18 septembre 2020, la présence de milice et/ou d’enfants en conflits avec la loi appelés ‘microbes’ dans la commune, lors d’une conférence de presse organisée à son bureau.

« Faites attention aux vendeurs des rumeurs », a averti le maire Diabaté, déplorant le fait que des personnes colportent des informations fausses.

Ces derniers font état de la présence de milices à base tribale installées dans le quartier de Garahio, à majorité autochtone, ainsi que de ‘microbes’ logés dans un hôtel au quartier Saint Georges, à majorité allogènes.

Se voulant « rassurant et éclairant », le premier magistrat de la commune a réaffirmé qu’il s’agit de mensonges puisque lui et les services de police ont pu passer en revue ses lieux, sans rien y trouver.

Il a donc exhorté les populations à demeurer attachées à la paix en cette période pré-électorale, au cours de laquelle Gagnoa a déjà connu des violences et des affrontements entre communautés. Les 13 et 14 août 2020, des violences ont éclaté entre différentes communautés, après que des jeunes se réclamant de l’opposition aient organisés des manifestations de rues. Le bilan est d’un mort et des dizaines de blessés, selon des sources policières.

(AIP)

dd/cmas