Cet article a été publié le: 29/10/20 9:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le Maouloud 2020 dans la sobriété à Odienné

Odienné, 29 oct 2020 (AIP)- Les communautés musulmane d’Odienné ont célébré le Maouloud 2020 dans la sobriété, la circonscrivant notamment aux rites de la prière de la nuit, dans les mosquées.

Une pratique locale, de plus en plus marquée, le Maouloud est grandement célébré à Odienné, d’ordinaire. Le moment voit affluer, en grand nombre, les Odiennéka, vivant dans les autres parties du pays et même à l’extérieur pour des moments de retrouvailles et de partages en famille.

Pilotée par les cadres, la célébration du Maouloud s’étendait alors sur plusieurs jours, avec au cœur les pèlerinages à Kélindjan, haut lieu de spiritualité, où vit un vieil érudit à la science réputée infaillible.

Recueillir les bénédictions à Kélindjan équivaut pratiquement à voir ses prières réalisées à coup sûr. D’où l’affluence tous les ans des fils du district du Denguélé (constitué par les régions du Kabadougou et du Folon).

Cette année, l’élection présidentielle du 31 octobre a réduit à minima la fête du  Maouloud. La consigne a été pour chaque fils de la diaspora du Denguélé de demeurer là où il vit et vote, en vue de l’accomplissement de son devoir civique.

Le Maouloud 2020 s’est ainsi limité, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 octobre 2020, aux exhortations des guides religieux, aux prières et bénédictions récitées, à l’occasion. Dans les mosquées et autres lieux, l’on a prié notamment pour la paix en Côte d’Ivoire et pour une présidentielle apaisée.

(AIP)

kg/ask