Cet article a été publié le: 17/08/21 15:25 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de la Promotion de la jeunesse forme une trentaine de jeunes au plaidoyer

Abidjan, 17 août 2021 (AIP)- Le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique a initié, mardi 17 août 2021, à travers sa direction de la Protection de la jeunesse et avec l’appui du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), un atelier de formation sur le plaidoyer, la mobilisation des ressources et la communication en faveur de 34 jeunes, en vue de leur permettre de mieux porter leurs préoccupations auprès des autorités.

Ces auditeurs sont essentiellement composés de directeurs régionaux et départementaux du ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique ainsi que l’organisation U-Report (une plateforme sociale disponible via Facebook, Twitter et SMS, développée par l’UNICEF pour planifier la voix des jeunes).

Ils sont issus de huit localités de la Côte d’Ivoire, à savoir, Soubré, Man, Odienné, Korhogo, Ferkessédougou, Bondoukou, Boundiali, San Pedro et le district d’Abidjan, a indiqué le directeur de la Protection de la jeunesse, Okobé Arsène, à l’ouverture de l’atelier à Treichville, entouré de la conseillère technique du ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Massandjé Chérif et de la cheffe de section Adolescents et Jeunes de l’UNICEF, Nsensele Juliette Faïda.

« C’est une formation de formateurs. Ceux qui sont formés aujourd’hui seront chargés de former des jeunes dans leurs différentes communautés. Et ce sont ces jeunes qui auront l’initiative de mener des plaidoyers auprès des autorités administratives, politiques de leurs régions. Ça peut être des plaidoyers au niveau local et ça peut être des plaidoyers au niveau national. Il y a 500 jeunes qui seront touchés, à terme, par cette formation », a ajouté M. Okobé, soulignant que la formation est à sa phase pilote.

Massandjé Chérif a indiqué, pour sa part, que la jeunesse est au cœur des actions du président Alassane Ouattara et du gouvernement du Premier ministre Patrick Achi au regard de nombreux chantiers engagés, et du présent atelier de formation des formateurs sur la pratique et la maitrise des techniques du plaidoyer ainsi que de deux autres séminaires portant sur la formation des formateurs, sur « les compétences de vie courante », qui se tiennent à Cocody et celui sur la finalisation du document de politique nationale de la jeunesse 2021-2025, à Grand-Bassam.

« L’objectif commun de ces différentes actions, c’est de placer les adolescents et les jeunes au cœur des politiques de développement, afin de mieux prendre en compte leurs aspirations et besoins », a affirmé Mme Massandjé, traduisant sa gratitude à l’UNICEF pour son accompagnement.

L’atelier s’achève vendredi 20 août 2021, situe-t-on.

(AIP)

sn/fmo