Cet article a été publié le: 18/07/21 17:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Agriculture s’enquiert de l’avancement du projet Soja dans le Bafing et le Kabadougou

Abidjan, 18 juil 2021 (AIP) – Une délégation du ministère d’Etat, ministère de l’Agriculture et du Développement Rural conduite par le directeur de l’évaluation des projets, Silué Sionseligam, a effectué une mission du 12 au 17 juillet 2021, dans les régions du Bafing et du Kabadougou pour s’enquérir du projet de relance du projet soja lancé le 24 octobre 2019 à Touba.

Selon une note d’information transmise à l’AIP, ce projet qui a été freinée du fait de la crise sanitaire, est rentré dans sa phase active depuis quelques semaines par une phase pilote avec le labour et le semis de parcelles pour la campagne 2021.

Au terme de la mission, le chef de délégation Silué Sionseligam se dit satisfait des travaux effectués.

« Nous sommes venus faire le suivi et l’évaluation des activités de démarrage de la campagne 2021. À savoir le labour, le pulverisage, le hersage, et le semis. Nous repartons satisfaits car n’eût été le problème de pluie toutes les parcelles seraient déjà semées. Mais avec les pluies qui s’annoncent tout sera fini dans quelques jours», indique M. Silué invitant les producteurs à s’y impliquer fortement pour le succès du projet.

La porte-parole des producteurs, Sahoua Viviane du Bafing a remercié le gouvernement pour le renaissance du projet  créateur de richesses et d’emplois.

«C’est seulement la culture du soja que nous savons faire. Nous avons beaucoup souffert de l’arrêt du projet mais grâce au président de la République le projet est de retour. C’est un réel espoir qui naît en nous avec la reprise du projet soja», atteste cette productrice de 15 ans d’expérience dans la culture du soja.

Les producteurs ont fait quelques doléances  notamment à l’acquisition de moissonneuses batteuses pour faciliter la moisson mais également une unité de transformation du soja à Touba pour régler la question d’écoulement des productions.

Le projet soja  permettra de créer une économie agricole intégrée génératrice de revenus équitablement partagés entre les différents acteurs de la chaîne de valeurs, de réduire l’exode rural et d’améliorer la qualité de vie des populations.

Dans les prochaines campagnes les régions de la Bagoué, du Folon et du Poro seront concernées par cet important projet qui vise à lutter contre la pauvreté.

(AIP)

bsp/kam