Cet article a été publié le: 14/10/21 14:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Education nationale et l’AUF signent une convention pour la formation continue d’enseignants bivalents

Abidjan, 14 oct 2021 (AIP)- Le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et l’Agence universitaire de la francophonie ont signé jeudi 14 octobre 2021, à Abidjan, une convention de partenariat portant sur la mise en œuvre d’un dispositif hybride de formation continue d’enseignants bivalents des collèges de proximité en Côte d’Ivoire.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie  nationale de formation auprès des enseignants bivalents dans les disciplines de Mathématiques/TICE et physique-chimie/sciences de la vie et de la terre.

Cette convention vise, aux dires des parties, à améliorer la qualité des enseignements et des  apprentissages au sein des collèges  de proximité du pays par le renforcement de la stratégie, des structures et des méthodes de formation continue du ministère de tutelle, en privilégiant le e-learning et la formation ouverte et à distance (FOAD) dans son offre de formation continue.

Le coût de ce projet d’une durée de 54 mois est évalué à près de 2,4 milliards de francs CFA, financé par le prêt souverain. Les bénéficiaires sont 1973 enseignants bivalents des matières citées plus haut, 251 encadreurs pédagogiques (222 conseillers et 29 inspecteurs), 10 techno-pédagogues, quatre techniciens et les personnels des directions techniques.

Les principales activités seront déclinées en quatre chantiers au profit de la direction de la pédagogie  et de la formation continue (DPFC), note-t-on.

Pour le recteur de l’AUF, Slim Khalbous, la présence de son institution aux côtés des autorités en charge de l’éducation s’inscrit dans la volonté de contribuer à une meilleure formation des acteurs du système éducatif pour parvenir à une école de qualité. La formation fait suite à l’exécution d’un ancien projet qui a déjà vu le renforcement des capacités de 29 000 enseignants.

« C’est un passage à l’échelle  et j’espère qu’on pourra accompagner encore plus la Côte d’Ivoire, en général et le ministère de l’Education nationale, en particulier. Nous allons être des partenaires dans le cadre des états généraux de l’éducation que le ministère prépare », a rassuré M. Khalbous.

Le ministre ivoirien de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a salué ce projet de formation continue d’enseignants  qui entre dans le cadre de la continuité de la coopération  qui existe entre notre pays et la France à travers ses structures que sont  l’AUF et l’Agence française de développement (AFD).

« Petit à petit, l’ensemble des enseignants seront bien formés avec des renforcements de capacités de formation continue  pour le bonheur des élèves de Côte d’Ivoire. C’est une formation à distance qui nous épargne certains frais (transports, hébergement, regroupement, etc). Ils seront non seulement formés mais ils bénéficieront  de matériels didactiques et numériques », s’est-elle réjouie.

La collaboration entre le ministère de l’Education nationale et l’AUF s’inscrit dans la mise en œuvre du programme « Apprendre », coordonné par l’AUF. Il s’emploie à accompagner les pays francophones dans l’amélioration de la formation et du développement professionnel des enseignants, le renforcement de la supervision pédagogique, la conception et la mise à disparition d’outils et de ressources pour l’enseignement-apprentissage, etc.

(AIP)

fmo