Cet article a été publié le: 26/07/21 14:54 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère des Eaux et forêts appelle à la mobilisation de tous pour une gestion durable des ressources forestières

Man, 26 juil 2021 (AIP)- Le ministère des Eaux et forêts appelle à la mobilisation de tous pour une gestion durable des ressources forestières face au péril auquel elles “sont exposées et qui pourrait affecter gravement notre environnement immédiat”.

Le représentant du ministre des Eaux et forêts, le colonel Aké Jérôme, a lancé cet appel, samedi 24 juillet 2021, à l’occasion du lancement d’une opération de planting d’arbres sur une surface de 20 hectares dans le périmètre aéroportuaire de Man, expliquant que “la forêt n’est pas une ressource  inépuisable”, et devra par conséquent intégrer “une approche de gestion durable dans l’intérêt des générations présentes et futures”.

La forte déforestation met l’écosystème du pays en danger, a-t-il alerté, non sans prévenir que “la forêt ivoirienne est entrain de tendre vers l’agonie”.

Au regard des résultats de l’inventaire faunique national révélé en mars 2021, la Côte d’Ivoire est passée de 16 millions d’hectares en 1960 à seulement 2 900 000 hectares de forêt soit un taux de couverture de 9,2% avec seulement 517000 hectares de forêt dense, a-t-il relevé.

“Si rien n’est fait pour inverser la tendance, à l’horizon 2035, la forêt disparaitra entièrement dans la partie sud de notre pays, alors que selon les projections, sur la même période, la population ivoirienne sera à environ 35 millions d’habitants qu’il faudra nourrir malheureusement  sans forêt”, s’est inquiété l’expert des Eaux et forêts.

Face à ce danger imminent, le gouvernement ivoirien a adopté en mars 2018 une nouvelle politique forestière avec pour objectif majeur de porter la couverture forestière à un taux d’environ 20% d’ici 2030, s’est-il félicité.

Pour y parvenir, le ministère des Eaux et forêt doit créer environ trois millions d’hectares de forêts soit 300 mille hectares par an pendant 10 ans. C’est dans ce sens qu’est initiée depuis 2019 l’opération, « un jour 50 millions d’arbres » en vue de fédérer toutes les énergies autour de la forêt ivoirienne.

(AIP)

ebd/ask