Cet article a été publié le: 28/06/21 19:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Le ministère des Eaux et Forêts décline toute responsabilité dans une affaire de disparition de bois de vêne à San-Pedro

Abidjan, 28 juin 2021 (AIP)-Le ministère des Eaux et Forêts a décliné toute responsabilité dans une affaire de disparition de conteneurs de bois de vêne à San-Pedro, dans un communiqué transmis à l’AIP.

Selon le ministère, depuis quelques jours, une information circule sur les réseaux sociaux avec l’intitulé : « direction régionale des Eaux et Forêts : San Pedro. Du bois de vêne d’une valeur de 700 millions de Francs Cfa s’évapore miraculeusement de 40 conteneurs ».

Le ministère des Eaux et forêts précise que ses services de San-Pedro n’ont pas eu la garde desdits conteneurs et par conséquent, il décline toute responsabilité pour quelques manquements que ce soit.

La note rappelle que depuis sa nomination à la tête de ce département ministériel en juillet 2017, le ministre Alain-Richard Donwahi fait de la lutte contre toutes sortes de criminalités forestières, l’un de ses axes d’action et s’est résolument engagé pour la sauvegarde du patrimoine naturel.

Pour lutter contre la destruction avancée du couvert forestier de la Côte d’Ivoire, le conseil des ministres du 25 juillet 2013 a adopté un décret portant ”interdiction de l’exploitation, de la coupe, du transport, de la commercialisation et l’exportation du Pterocarpus SPP ou encore bois de vêne” dans le pays.

(AIP)

bsp/ask