Cet article a été publié le: 15/09/20 16:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère des Ressources animales et la JICA s’imprègnent du fonctionnement du débarcadère et du nouveau marché de Sassandra

Sassandra, 15 sept 2020 (AIP)- Des fonctionnaires du ministère des Ressources animales et halieutiques (MIRAH) et de la coopération japonaise (JICA) se sont imprégnés du fonctionnement et de la gestion du nouveau marché et du débarcadère de Sassandra lors d’une mission qui a eu lieu du vendredi 11 au dimanche 13 septembre 2020.

“Comment améliorer les conditions de travail des occupants du marché central et du débarcadère ainsi que les conditions de vie des populations de Sassandra et des environs, c’est l’objectif du ministère des Ressources animales et halieutiques (…)”, a tenu à préciser le directeur de cabinet du MIRAH, Méité Anzoumana.

Il a donc invité les usagers du débarcadère à une saine collaboration avec les agents du ministère des Ressources animales et halieutiques, chargés de la gestion quotidienne du débarcadère.

Un comité de gestion du débarcadère a été mis en place. Il est composé du personnel administratif, des mareyeurs, des pêcheurs, des vendeuses et fumeuses de poisson a été mis en place.

Le directeur de cabinet a invité les usagers et occupants du marché à en prendre soin, car “c’est l’un des plus beaux marchés de Côte d’Ivoire. Aidez le maire à l’entretenir en payant les taxes régulièrement. Ne le salissez pas. Prenez ces locaux comme votre propre chose.”

Les occupants du marché et du débarcadère ont reçu du matériel d’assainissement, des produits et divers matériels pour se protéger contre la Covid 19, un don de la JICA au MIRAH.

Le marché et le débarcadère livrés successivement en octobre 2019 et en février 2020 ont coûté plus de 17 milliard de francs CFA. C’est un don de la coopération japonaise.

(AIP)

iv/ask