Cet article a été publié le: 1/07/21 14:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère des Transports et les assureurs disposés à œuvrer pour la réduction des accidents de la route

Abidjan, 1er juil 2012 (AIP)- Le ministère des Transports et les assureurs sont prédisposés à œuvrer ensemble pour la prévention et la réduction des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire.

Le ministre Amadou Koné a reçu en audience, mercredi 30 juin 2021, l’Association des sociétés d’assurance de Côte d’Ivoire (ASA-CI) conduite par son président, Mamadou Koné, qui est venu présenter le nouveau bureau après son élection le 29 avril.

L’objectif de cette visite était également d’échanger sur des sujets d’intérêt connexe, notamment la sécurité sur les routes et l’accompagnement que pourraient avoir les assureurs auprès du ministère des Transports dans le cadre de la vidéo-verbalisation et de la prévention des risques, a indiqué Mamadou Koné.

« Il faut absolument réduire les accidents de circulation et faire de la prévention », a déclaré le ministre Amadou Koné, estimant que plus de 70% des victimes des accidents de la circulation, avec des pertes de plus de 300 milliards FCFA, n’ont pas de véhicule.

« Le secteur des transports en Côte d’Ivoire est caractérisé par plusieurs maux dont le manque de compétitivité et l’insécurité, trop de tracasseries, de rackets, beaucoup d’incivisme sur les routes, la complexité en ce qui concerne le circuit de plaintes et de prises en charge des accidents, la procédure en cas de sinistres », a dénoncé le ministre Koné.

Les réformes enclenchées dans le secteur routier, partant de la libéralisation du transport lagunaires en 2015 pour aboutir en 2021 au projet de la vidéo-verbalisation et l’amélioration des infrastructures, permettront d’observer en 2025 une nette amélioration dans ce secteur, a-t-il indiqué, sollicitant l’implication des assureurs dans la sensibilisation de la sécurité routière. »

Le nouveau président de l’ASA-CI a exprimé « son engagement à œuvrer pour « le rétablissement de l’image de l’assurance qui passe par l’assurance automobile ».

La tenue, dans les jours à venir, d’un séminaire sur l’indemnisation de l’assurance automobile, a été évoquée lors de cette audience.

(AIP)

Eaa/kp